Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.

DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Gilets jaunes : le mouvement à un tournant ?

Gilets jaunes : le mouvement à un tournant ?
Taille du texte Aa Aa

6 jours après le début de leur mouvement, les "Gilets jaunes" sont à un tournant.

Sur le terrain, la mobilisation faiblit même si on recense encore aujourd’hui de nombreux points de blocage ou de véhicules filtrés. A la Réunion, la nuit a été calme mais le couvre-feu reste maintenu.

Côté négociation : aucun dialogue n’a pour l’heure été amorcé entre le gouvernement et les manifestants. Jeudi soir, Nicolas Hulot, ancien ministre de l’Ecologie, faisait son retour dans l’arène médiatique. Il a décidé de répondre aux Gilets jaunes en assumant la taxation des écologique des carburants, même s’il décoche une flèche en direction de l’exécutif en affirmant : "Je l’ai défendu avec beaucoup d'autres et je l’assume, mais je l’assume à partir du moment où on la met en œuvre avec une dimension et un accompagnement social digne de ce nom, qui a manqué."

Grande manifestation ce samedi

Prochaine épreuve de vérité ce samedi pour le mouvement. Les Gilets jaunes appellent à une grande manifestation à Paris. L’étendue de la mobilisation et son bon déroulement seront scrutés.

Le mouvement des Gilets jaunes est hétéroclite. Parmi ses initiateurs, un ancien militant du Front National, Franck Buhler, qui revendique son appartenance au parti "Debout La France"."J’espère, confie-t-il, que tous ces gens qui habitent au-delà du périphérique vont reprendre possession de la capitale de leur pays la France, avec le soutien des Parisiens et vont se répandre dans toutes les rues de Paris avec des gilets jaunes pour marcher dans les rues ou rouler en voiture à 5 kilomètres/heure."

Selon un sondage Odoxa-Dentsu consulting pour franceinfo et Le Figaro, près de 8 Français sur 10 disent soutenir le mouvement des Gilets Jaunes.