Accord en vue sur le Brexit après l'entente entre Madrid et Londres sur Gibraltar

Accord en vue sur le Brexit après l'entente entre Madrid et Londres sur Gibraltar
Taille du texte Aa Aa

"Je viens d'annoncer au roi d'Espagne que l'Espagne est parvenue à un accord sur Gibraltar". Déclaration samedi de Pedro Sanchez, le président du gouvernement espagnol, en direct à la télévision. "L'Espagne a levé son veto et votera en faveur du Brexit", a-t-il ajouté.

Madrid avait exigé d'obtenir noir sur blanc un droit de veto à l'application de tout accord futur entre l'UE et Londres à Gibraltar, un territoire britannique situé à l'extrême sud de la péninsule ibérique, et dont l'Espagne revendique la souveraineté. Cette annonce fait suite à d'intenses négociations entre Londres, Madrid et Bruxelles.

Pour sa part, Donald Tusk le président du Conseil européen a recommandé aux 27 d'approuver l'accord de divorce entre l'UE et le Royaume-Uni.

"Personne n'a de raison de se réjouir, mais au moins, en cette période critique, les 27 ont passé le test de l'unité et de la solidarité", a-t-il écrit sur twitter.

Cette incertitude faisait planer le doute sur la réussite du sommet européen de dimanche sur le Brexit, qui doit sceller un accord historique de divorce entre l'UE et le Royaume-Uni. Après 17 mois de négociations, les deux parties ont réussi à finaliser un "traité de retrait" du Royaume-Uni puis une "déclaration politique" ébauchant les futures relations de Londres avec l'UE. Mais les exigences espagnoles sont apparues comme un obstacle inattendu à l'approbation unanime d'un accord.