DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le gouvernement mexicain annonce la vente de l'avion présidentiel

Vous lisez :

Le gouvernement mexicain annonce la vente de l'avion présidentiel

Le gouvernement mexicain annonce la vente de l'avion présidentiel
Taille du texte Aa Aa

Le gouvernement mexicain a annoncé dimanche la vente de l'avion présidentiel, utilisé pour la dernière fois par le président sortant, Enrique Peña Nieto, pour se rendre au sommet du G20 en Argentine.

"Nous marquons aujourd'hui la première étape de la cession de l'avion Boeing 787-8, plus connu sous le nom de José Maria Morelos y Pavon", a annoncé lors d'une conférence de presse Jorge Mendoza, le directeur de la banque de développement étatique Banobras, qui avait acheté l'appareil.

gi

L'avion quittera Mexico lundi pour un aéroport de fret à San Bernardino, en Californie, où il sera préparé pour un acheteur potentiel.

"Nous honorons la promesse de campagne d'Andrés Manuel López Obrador de céder l'aéronef", a expliqué M. Mendoza.

L'achat de l'avion présidentiel, un Boeing Dreamliner 787-8, par le gouvernement de Felipe Calderón (2006-2012) avait coûté un peu plus de 218 millions de dollars.

Baptisé du nom d'un héros de l'indépendance, il a été utilisé par le gouvernement de M. Peña Nieto pendant près de deux ans.

M. Lopez Obrador, qui a officiellement pris ses fonctions dimanche, avait annoncé durant sa campagne qu'il n'utiliserait pas l'avion présidentiel, ajoutant que "même [l'ancien président des États-Unis] Barack Obama" n'avait pas son propre avion (ce qui est faux), et qu'en tant que chef de l'État il emprunterait des vols commerciaux.

Le secrétaire d'État aux Finances, Carlos Urzua, a par ailleurs annoncé que 60 avions et 70 hélicoptères appartenant au gouvernement seraient également mis en vente prochainement.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.