PUBLICITÉ

A Paris, le calme avant la tempête

A Paris, le calme avant la tempête
Tous droits réservés 
Par Guillaume Petit
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Véhicules blindés en plein Paris, appels aux meurtres et risques de violences.... La capitale se prépare à une nouvelle vague de débordements demain.

PUBLICITÉ

Paris se prépare.... Les magasins se barricadent et les rues se vident de leur mobilier urbain. A peine remise des dégradations de samedi dernier, la capitale anticipe une nouveau déchainement de violences demain, dans le cadre du mouvement des gilets jaunes.

Une douzaines de musées dont le Louvre et le Musée d'Orsay seront fermés. Tout comme la Tour Eiffel et l'Arc de Triomphe, cible des casseurs samedi dernier.

Des magasins fermés

Les restaurants, bars et magasins ont reçu des consignes précises de la part des autorités. Ce responsable d'un bistrot avenue des Champs-Elysées va devoir installer des palissades et voit tout son emploi du temps chambouler. A quelques mètres delà, le patron d'un petit cinéma le dit sans ambages : demain, il restera fermé. Sa clientèle, plutôt âgée, ne vas certainement pas se déplacer, alors "pourquoi perdre son temps ?", dit-il avec fatalisme. 

Nouveau dispositif des forces de l'ordre

Demain, près de 90 000 membres des forces de l'ordre seront mobilisés dans toute la France, dont 8000 à Paris, pour la 4ème grande manifestation successive des gilets jaunes.

Lors d'une conférence de presse, le ministre de l'intérieur français Christophe Castaner a décrit le mouvement comme un "monstre qui a échappé à ses géniteurs" et s'inquiète d'une minorité de personnes décrites comme "violentes" et "prêtes à en découdre". Des appels au meurtres ont même été lancés sur les réseaux sociaux. Un individu appréhendé a appelé sur Facebook à s'attaquer aux monuments et aux policiers, selon le ministre de l'intérieur.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

"Gilets jaunes" : journée sous tension en France

A Rennes, les gilets jaunes toujours mobilisés

Le "gilet jaune" à la conquête du monde