Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

France : c'était le "mardi noir" dans les lycées

Mobilisation lycéenne à Marseille
Mobilisation lycéenne à Marseille
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

"Macron, sors le pognon, pas les violons" : c'était journée de grève et de mobilisation ce mardi pour les lycéens et les étudiants de France. Un "mardi noir" qui a eu un relatif succès avec près de 200 établissements publics bloqués ou perturbés sur tout le territoire, et des manifestations qui ont réuni des milliers de personnes.

Le mouvement étudiant contre la réforme du bac, la plateforme d'accès à l'enseignement supérieur Parcoursup et le service national universel, est né dans le sillage de celui des Gilets Jaunes.

Mais lundi soir, Emmanuel Macron s'adressant à la Nation n'a pas eu un mot pour les lycéens, ce qui a provoqué leur colère.

A genoux et mains sur la tête, nombre de Lycéens reprennent aujourd'hui l'image des dizaines de jeunes arrêtés la semaine dernière à Mantes-la-Jolie.