France : c'était le "mardi noir" dans les lycées

Mobilisation lycéenne à Marseille
Mobilisation lycéenne à Marseille
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Près de 200 établissements publics ont été bloqués ou perturbés sur tout le territoire français, et des manifestations ont réuni des milliers de personnes.

PUBLICITÉ

"Macron, sors le pognon, pas les violons" : c'était journée de grève et de mobilisation ce mardi pour les lycéens et les étudiants de France. Un "mardi noir" qui a eu un relatif succès avec près de 200 établissements publics bloqués ou perturbés sur tout le territoire, et des manifestations qui ont réuni des milliers de personnes.

Le mouvement étudiant contre la réforme du bac, la plateforme d'accès à l'enseignement supérieur Parcoursup et le service national universel, est né dans le sillage de celui des Gilets Jaunes.

Mais lundi soir, Emmanuel Macron s'adressant à la Nation n'a pas eu un mot pour les lycéens, ce qui a provoqué leur colère. 

A genoux et mains sur la tête, nombre de Lycéens reprennent aujourd'hui l'image des dizaines de jeunes arrêtés la semaine dernière à Mantes-la-Jolie.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Des lycéens humiliés par la police française : polémique à Mantes-La-Jolie

Affaire Bygmalion : six mois ferme pour Nicolas Sarkozy en appel

Agriculteurs français : les raisons de la colère