DERNIERE MINUTE

Syrie: une force soutenue par Washington chasse l'EI d'un de ses fiefs

Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Une force syrienne dominée par des combattants kurdes et soutenue par les Etats-Unis a chassé vendredi le groupe jihadiste Etat islamique (EI) de Hajine, principale localité de son ultime réduit dans l’est de la Syrie en guerre, a rapporté une ONG.

Les Forces démocratiques syriennes (FDS) avaient lancé en septembre une offensive contre le bastion jihadiste dans la province orientale de Deir Ezzor, près de la frontière irakienne. L’EI ne contrôle plus que les villages de Soussa et al-Chaafa dans ce réduit.

“Au bout d’une semaine de combats acharnés et de raids aériens, les FDS sont parvenues à chasser l’EI de Hajine”, a indiqué Rami Abdel Rahmane, directeur de l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH).

L’opération s’est achevée à l’aube, a-t-il précisé, au lendemain du déploiement des FDS dans ce grand village de la vallée de l’Euphrate.

Les derniers combattants de l’EI étaient confinés jeudi dans un réseau de tunnels et la lisière de Hajine, localité située à une trentaine de km de la frontière irakienne.

Le secteur contrôlé par l’EI dans cette région de Syrie, également appelé “la poche de Hajine”, est le dernier réduit du “califat” autoproclamé en 2014 par le groupe jihadiste sur des régions conquises en Syrie et en Irak.

Selon M. Abdel Rahmane, quelque 17,000 combattants des FDS sont impliqués dans l’offensive pour chasser l’EI de son ultime bastion.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.
Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.