Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.

DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Angleterre: Mourinho et United ont déjà besoin d'un miracle à Liverpool

Angleterre: Mourinho et United ont déjà besoin d'un miracle à Liverpool
Taille du texte Aa Aa

Rien ne va plus à Manchester United. Entre relations conflictuelles avec ses propres joueurs, résultats en dents de scie et jeu en déliquescence, José Mourinho n'a plus rien de "Special". Pire, il semble avoir perdu la recette et voilà MU qui pointe -déjà- à seize points de Liverpool, son adversaire de dimanche.

Largués en championnat, qualifiés d'extrême justesse en Ligue des champions, les Red Devils Mourinho débarquent à Anfield le moral en berne avant d'affronter leurs rivaux historiques du nord de l'Angleterre.

"Ces performances sont les pires que j'ai vues depuis 25 ans à United", a d'ailleurs taclé l'ancien défenseur d'Arsenal Martin Keown sur la BBC.

"Cette équipe est offerte sur un plateau. Les joueurs de United devraient presque cesser d'écouter leur entraîneur", a ajouté l'ex-Gunner.

La mission de Mourinho à Old Trafford avait pourtant bien commencé avec une Coupe de la Ligue et une Ligue Europa en 2017.

Depuis, Jürgen Klopp n'a certes rien gagné en Angleterre, comme le soulignait malicieusement Mourinho dans la semaine, mais son Liverpool a atteint la finale de la Ligue des champions, a renforcé son équipe à grands coups de millions (Alisson, Naby Keita, Fabinho, Xherdan Shaqiri...) et continue à proposer un football aussi alléchant qu'offensif.

Et les Reds sont aujourd'hui la seule équipe qui semble en mesure de rivaliser avec l'intouchable Manchester City de Pep Guardiola.

- Test de maturité pour Liverpool -

Une victoire dimanche permettrait d'ailleurs aux Reds de reprendre, seuls, la tête de la Premier League, subtilisée samedi par l'autre club de Manchester, vainqueur d'Everton (3-1).

"Dimanche, on va ne penser qu'à United, pas au reste de la saison. On est concentrés sur les trois points", a pourtant assuré Klopp, qui n'a pas oublié que MU n'a pas perdu en championnat à Anfield depuis 2013.

"Je pense que Mourinho n'a jamais manqué d'ambition. Jamais. Il fait simplement ce qu'il pense être juste à un moment donné. Il a prouvé qu'il était le meilleur coach du monde de toute façon. Ça n'a jamais été un plaisir pour nous de jouer contre eux", a confié le technicien allemand.

Très à l'aise contre les "gros" depuis son arrivée à Liverpool en 2015, Jürgen Klopp doit passer l'épreuve du feu contre un adversaire qui a prouvé cette saison sa capacité à aller chercher avec les dents des bons résultats (2-2 à Chelsea, 2-1 à Turin).

L'entraîneur allemand sera, en outre, privé de deux défenseurs titulaires blessés, Trent Alexander-Arnold et Joe Gomez, ainsi que Joël Matip, et pourrait donc être obligé de faire reculer James Milner au poste inhabituel d'arrière droit.

Côté Manchester United, Alexis Sanchez et Victor Lindelof sont toujours à l'infirmerie alors qu'Anthony Martial et Paul Pogba sont incertains.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.