PUBLICITÉ

Syrie-Irak : l'émissaire de Washington jette l'éponge

Brett McGurk
Brett McGurk
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Brett McGurk jette lui aussi l'éponge après la démission de Jim Mattis

PUBLICITÉ

Encore une démission fracassante à gérer pour Donald Trump. Après le départ de Jim Mattis, son ministre de la défense, c'est Brett McGurk qui jette l'éponge.

Nommé en 2015 par Barak Obama, McGurk était jusqu'à présent l'émissaire de Washington contre le djihadisme en Syrie et en Irak.

La semaine dernière le représentant américain avait déclaré que les États-Unis avaient vocation à rester encore longtemps en Syrie.

C'était sans compter sur la décision de Donald Trump de retirer ses troupes le plus rapidement possible.

Contrairement aux déclarations du président américain, l'envoyé spécial en Irak et en Syrie considère que le travail est loin d'être terminé sur le terrain pour éradiquer les foyers du jihadisme international.

Sa démission prendra effet le 31 décembre.

Avec Agences

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Donald Trump lâché par le chef du Pentagone

Nouvelle attaque au couteau à Sydney : un suspect de 15 ans interpellé

Syrie : une frappe israélienne sur le consulat d'Iran à Damas tue 7 personnes