Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Entre les Etats-Unis et l'Australie, le choc des températures

Entre les Etats-Unis et l'Australie, le choc des températures
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Entre l'Etat du Dakota du Nord aux Etats-Unis et le nord-ouest de l'Australie, c'est le choc thermique.

Pour les habitants du premier, les tondeuses à gazon vont rester au garage pour encore un bout de temps. Dans le Dakota du Nord, une partie du Kansas et du Minnesota, l'herbe est enfouie sous une épaisse couche de neige. Un paysage blanc mais des habitants qui rient plutôt jaune. "J'ai vécu ici pendant 12 ans alors la neige, ça fait partie du paysage du Dakota du Nord... Et je l'adore... Enfin le Dakota, pas la neige", dit en souriant cet habitant.

Car il était difficile de circuler depuis plusieurs jours déjà sur les routes du Minnesota. Le brouillard et la tempête de neige ont causé plusieurs centaines d'accidents et des perturbations dans les aéroports. Plus de 1000 vols ont été annulés et 4200 autres ont été retardés.

Près de 50 degrés en Australie

Pendant que certains tentent de reprendre la route, grelottant de froid.... D'autres suffoquent à l'autre bout du monde.

En Australie, on étouffe Le mercure atteint des records : 16 degrés au-dessus des normales saisonnières. De nombreux habitants de Sydney en quête de fraîcheur ont ainsi envahi les plages de la ville. "C'est juste fabuleux de quitter le froid de l'Angleterre pour ce beau et grand soleil", raconte ce touriste.

Jeudi, Marble Bar, dans le nord-ouest du pays, était la ville la plus chaude d'Australie avec près de 50 degrés affichés. Une canicule qui devrait se poursuivre au-delà du Nouvel An.