Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.

DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Emmanuel Macron fixe le cap pour 2019

Emmanuel Macron fixe le cap pour 2019
Taille du texte Aa Aa

Avec ses vœux aux Français, Emmanuel Macron conclut une année très compliquée pour l’exécutif.

Sans les citer directement, le chef de L’État est revenu sur la colère des "gilets jaunes". Selon lui, cette colère signifie que le "peuple n'est pas résigné" et que "les Français veulent bâtir un avenir meilleur". C'est pour le président français, la "leçon" de l'année 2018.

Le chef de l’État a aussi évoqué les débordements du mouvement social, affirmant avec fermeté que "l'ordre républicain serait assuré sans complaisance".

Emmanuel Macron a également défendu les réformes engagées par son gouvernement estimant que "leurs effets ne sauraient être immédiats".

Les grands défis internationaux ont aussi été abordés par le Président, qui a notamment dénoncé les replis nationalistes :

"L'ordre international bâtit en 1945 est remis en cause par de nouvelles puissances et malmené par certains de nos alliés. Partout en Europe montent les partis extrémistes, tandis que les interventions de puissances étrangères étatiques et privées se multiplient. Les grandes migrations nous inquiètent et sont instrumentalisées par les démagogues, alors même qu'il nous faut aujourd'hui de nouvelles réponses à ce phénomène qui ne cessera pas demain."

Enfin, Emmanuel Macron a évoqué les élections européennes de mai prochain, affirmant qu'il proposerait dans les prochaines semaines un "projet européen renouvelé" pour en "finir avec le sentiment d'impuissance".