EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Paris : des festivités de fin d'année sous haute surveillance

Paris : des festivités de fin d'année sous haute surveillance
Tous droits réservés 
Par Laura Cambaud
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Dans un contexte de risque terroriste et de grogne des gilets jaunes, les autorités ont prévu d'importantes mesures de sécurité.

PUBLICITÉ

Comme pour chaque réveillon, des milliers de Parisiens et de touristes fouleront les Champs-Élysées ce 31 décembre. Particularité cette année : les gilets jaunes seront de la fête.

Pour éviter tout débordement, le ministre de l'Intérieur français met en garde : "Celles et ceux qui, ce soir, obligeront nos forces de l'ordre à se déplacer, par exemple du périmètre des Champs-Élysées, où près de 300.000 personnes sont attendues et doivent être sécurisées, prendront le risque de menacer la sécurité de ceux qui viendront faire la fête, comme traditionnellement nous le faisons à Paris sur les Champs-Élysées". Il s'est clairement adressé aux gilets jaunes. Il note leur "volonté de nuire".

Des mesures de sécurité renforcées

Afin d'éviter toute violence comme cela a été le cas récemment, des points de filtrage sont organisés autour de la plus belle avenue du monde. Les visiteurs doivent se soumettre à des palpations et à des fouilles de sacs.

La circulation est restreinte sur deux larges périmètres de sécurité. D'abord autour des Champs-Élysées où la circulation est interdite de 16 à 3h. Second périmètre : celui du Champs de Mars où il est impossible de circuler entre 22 et 3h.

18 000 forces de l'ordre à Paris

Les effectifs de policiers et de gendarmes ont été revus à la hausse. Au total, 18 000 forces de l'ordre sont mobilisées dans la capitale pour la Saint Sylvestre.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Emmanuel Macron fixe le cap pour 2019

Gilets jaunes : des heurts à Paris

Nouvelle-Calédonie : Emmanuel Macron se rend dans l'archipel français