Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

L’UE toujours dans l’impasse migratoire

L’UE toujours dans l’impasse migratoire
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Au lendemain de l'appel du pape en faveur d'une solidarité entre les 28 à l'égard des migrants, la Commission européenne confirme de nombreux contacts téléphoniques afin de trouver une solution pour la cinquantaine de demandeurs d'asile bloqués à bord de deux navires en Méditerranée. Pour l'institution il faut une réforme des règles de Dublin, actuellement en vigueur. Selon son porte-parole, Margaritis Schinas, il serait souhaitable de conclure ce dossier "de préférence avant les élections européennes".

Malte et l'Italie refusent d'ouvrir leurs ports aux migrants. Les deux Etats font valoir que la solidarité ne doit pas être un mot creux. Selon l’eurodéputée maltaise, Roberta Metsola, "il est dommage de voir des grands pays intimider des petits Etats membres et de les pousser dans certaines positions". Le Parlement européen se penche cette semaine sur le futur financement du Fonds asile et migration. Cet outil doit apporter un soutien aux Etats membres. Mais pour certains députés l'Union doit aussi revoir ses procédures. L’Italienne Cécile Kyenge souligne qu’avec une majorité qualifiée il est possible de réformer le règlement de Dublin. " Or on a demandé l'unanimité. On sait qu'on n'arrivera jamais l'unanimité", insiste-t-elle.

L'Union européenne évoquera la politique d'asile et la gestion des flux migratoires lors d'un sommet au mois de février en Egypte avec les représentants de la Ligue arabe.