Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Brexit : menaces et intimidations sur les députés britanniques

Brexit : menaces et intimidations sur les députés britanniques
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Au Royaume-Uni, la campagne d'intimidation contre les députés anti-Brexit devient inquiétante.

Dernière victime en date : la députée conservateur Anna Soubry, favorable à un second référendum. Elle a de nouveau été harcelée par des activistes pro-Brexit juste devant le Parlement à Londres.

Des activistes qui n'hésitent plus à sortir leur caméra pour relayer leurs insultes en direct sur les réseaux sociaux.

Les députés non alignés reçoivent régulièrement des menaces de morts. "Une honte", selon la première ministre Theresa May.

Lors d'une interview en direct, la députée a été conspuée par des hurlements de brexiters qui l'ont traitée de "nazie".

Anna Soubry, députée conservateur britannique : "Je pense juste que c'est stupéfiant. C'est ce qui est arrivé à notre pays."

Conservateurs ou travaillistes, aucun député n'est plus à l'abri désormais de tels agissements. Au point qu'un groupe de parlementaires toute tendance confondue a fini par saisir la police londonienne pour lui demander de mettre fin à ces agissements.

Les députés dénoncent l'augmentation d'actes potentiellement criminels et accusent des groupuscules d'extrême droite d'être à l'origine de ces campagnes d'intimidation.

Le climat s'est nettement dégradé ces derniers jours alors que les parlementaires britanniques doivent se prononcer pour ou contre l'accord de sortie de l'Union européenne négocié avec Bruxelles.

Avec Agences