Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

La Commission européenne pointe du doigt les visas dorés

La Commission européenne pointe du doigt les visas dorés
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

La Commission européenne lance un avertissement aux Etats membres sur l'octroi des "visas dorés". Ce dispositif permet aux riches investisseurs d'obtenir des permis de séjour dans 20 pays. En Bulgarie, à Chypre et à Malte il est possible d’obtenir la nationalité. Pour l'institution ces programmes menacent la sécurité, facilite le blanchiment d'argent et la corruption. "Il y a un manque d'informations disponibles sur la mise en œuvre pratique ainsi qu'une certaine discrétion sur la façon dont les Etats membres gèrent les questions de sécurité. De plus le nombre total de permis de résidence n'est pas connu à cause d'un manque de transparence et de surveillance", insiste le Commissaire en charge des Affaires intérieures, Dimitris Avramopoulos.

En Bulgarie, à Chypre et à Malte les demandeurs n'ont pas d'obligation de résidence pour obtenir le passeport. Pour le président chypriote cette mise au point de la Commission n'a pas de sens. Selon Nicos Anastasiades c’est Chypre qui est visé pour d’autres raisons.

Obtenir la nationalité d'un pays membre permet de circuler librement dans l'Union et d'exercer des activités économiques.