Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Trump renonce temporairement à son mur pour mettre fin au "shutdown"

Trump renonce temporairement à son mur pour mettre fin au "shutdown"
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Le président américain Donald Trump a annoncé vendredi à la Maison Blanche un accord de fin du "shutdown", prévoyant un financement des services fédéraux jusqu'au 15 février, mais a menacé d'une nouvelle paralysie budgétaire à cette date si aucun consensus n'était trouvé sur son mur frontalier.

"Je suis très fier d'annoncer aujourd'hui que nous sommes parvenus à un accord pour mettre fin au shutdown", a déclaré le président, avant d'annoncer qu'il signerait un texte approuvé par les démocrates et les républicains.

Après plus d'un mois de paralysie touchant 800.000 fonctionnaires, le président a précisé avoir demandé que ce texte soit préalablement "immédiatement" soumis au vote du Congrès.

"A l'issue de 36 jours de vifs débats et de dialogue, j'en ai vu et entendu assez du côté démocrate et républicain sur leur désir de mettre de côté la politique partisane", a dit M. Trump.

Renonçant à son exigence préalable de déblocage d'un financement de son projet de mur frontalier anti-migrants clandestins, le président américain a ensuite insisté sur le fait que les négociations se poursuivaient par le biais d'un groupe d'élus des deux partis.

"Nous n'avons pas d'autre choix que de construire un mur puissant ou une barrière en acier", a-t-il insisté.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.