Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.

DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Limitation de vitesse : le gouvernement français défend sa mesure

Limitation de vitesse : le gouvernement français défend sa mesure
Taille du texte Aa Aa

Pour le gouvernement français, l'abaissement de la vitesse maximale à 80 kilomètres/heure sur les routes à double sens sans séparateur central est un succès. Six mois après l'entrée en vigueur de la mesure, il en veut pour preuve ce chiffre : 3.259 morts sur les routes en métropole l'an dernier, neuf de moins qu'en 2013, l'année du record à la baisse.

Très impopulaire, la limitation à 80 kilomètres/heure sur les routes secondaires n'en est pas moins remise en cause en pleine crise des "gilets jaunes", et elle fait partie des thèmes du grand débat national, des dérogations étant envisagées.

La France n'est en tout cas pas la seule à avoir pris ce tournant. En Espagne, la vitesse maximale passera ce mardi de 100 à 90 km/h sur les routes nationales sans terre-plein central. Là aussi, c'est le bilan humain et la sécurité routière qui sont invoqués.

En Allemagne en revanche, la culture de la non-limitation sur certains tronçons d'autoroute a la vie dure. Une commission indépendante a suggéré de ne pas dépasser les 130 km/h, non pas par souci de sécurité mais pour limiter les émissions de CO2. Réponse du porte-parole du gouvernement ce lundi : pas question. Le ministère de l'Environnement a même abondé, estimant le gain pour le climat négligeable.