Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

The Brief from Brussels : l’arrivée des robots justiciers ?

The Brief from Brussels : l’arrivée des robots justiciers ?
Tous droits réservés
REUTERS/Denis Balibouse
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

L'intelligence artificielle ne semble plus l'apanage des secteurs de la haute technologie. En Europe elle est sur le point d'entrer dans les tribunaux. Cette technologie pourrait en effet faciliter l'analyse des textes et des décisions judiciaires. Mais le recours à l'intelligence artificielle soulève de nombreuses questions pour les justiciables sur le respect des droits fondamentaux, la protection des données et le droit à un procès équitable. Afin de protéger ces valeurs, le Conseil de l'Europe vient d'établir la première charte pour éviter les dangers de la justice prédictive.

Facebook avance contre l’ingérence

Facebook va lancer de nouveaux outils pour lutter contre les ingérences extérieurs. Ces dispositifs seront actifs fin mars pour la campagne des élections européennes. Le réseau social veut ainsi répondre aux craintes de l'UE. Il cherche aussi à tourner la page du scandale Cambridge Analytica et de son rôle lors des élections américaines en 2016.

10 jours pour les jeunes papas

L'Union européenne fixe un congé paternité de 10 jours minimum. La rémunération sera basée sur les mêmes principes que le congé maternité. Cette décision s'inscrit dans la volonté de promouvoir l'égalité homme-femme et d'améliorer l'équilibre entre vie professionnelle et vie privée.

L’UE défend les olives espagnoles

La Commissaire européenne en charge du Commerce dénonce les taxes imposées par les Etats-Unis sur les olives espagnoles. Pour Cecilia Malmström cette décision est injustifiée et va à l'encontre des règles de l’OMC, l'Organisation mondiale du commerce.