Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

La propriétaire du club de foot champion d'Israël rejoint un parti de droite

La propriétaire du club de foot champion d'Israël rejoint un parti de droite
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

La propriétaire du club de football Hapoel Beer-Sheva, champion d'Israël en titre, a annoncé jeudi qu'elle en quittait la direction pour rejoindre la liste d'un nouveau parti nationaliste, en vue de l'élection législative du 9 avril.

"Après 12 années merveilleuses (au club), j'ai compris qu'il était de mon devoir de tenter de changer les choses au niveau social pour tout le pays", a déclaré Alona Barkat, dans une vidéo diffusée par ce parti appelé la "Nouvelle droite".

Mme Barkat, une femme d'affaire israélienne, a rejoint cette formation créée fin décembre par le ministre de l'Education Naftali Bennett et la ministre de la Justice Ayelet Shaked qui ont fait scission d'avec le parti nationaliste religieux "Foyer juif".

Afin "d'éviter tout conflit d'intérêts", Mme Barkat a annoncé quitter la direction du club, sans donner plus de précisions sur ses intentions à long terme.

En rachetant le Hapoel Beer-Sheva en 2007, Alona Barkat était devenue la première femme propriétaire d'un club de football de niveau professionnel en Israël, avec le soutien financier de son mari, l'homme d'affaires Eli Barkat.

Après être remonté en 2009 en première division, les "chameaux" (le surnom de l'équipe, en référence à l'animal du désert du Néguev) a remporté son premier titre en 40 ans en 2016, avant de récidiver en 2017 et 2018.

L'annonce jeudi de Mme Barkat a été saluée par le fondateur du parti "Nouvelle Droite". "Bienvenue, championne", a ainsi écrit M. Bennett sur Facebook.

Le parti "Nouvelle Droite" est partisan de l'annexion d'une partie de la Cisjordanie occupée et en faveur de la colonisation dans cette région occupée depuis plus de 50 ans par Israël.

Des élections anticipées ont été fixées au 9 avril après la dissolution du Parlement israélien.

Si elle est élue lors de son scrutin, Mme Barkat retrouvera sûrement son beau-frère Nir Barkat, ancien maire de Jérusalem. Ce dernier a été élu mardi aux primaires du Likoud, le parti du Premier ministre Benjamin Netanyahu, à la 9e place sur sa liste pour les élections, ce qui devrait lui assurer un siège au Parlement, selon les sondages.

M. Netanyahu est présenté comme le favori des scrutins par les sondages.

Selon ces derniers, la "Nouvelle droite" obtiendrait, elle, entre 7 et 10 sièges sur un total de 120.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.