Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

France-Italie : deux partenaires commerciaux très dépendants

France-Italie : deux partenaires commerciaux très dépendants
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

C'est la crise la plus profonde entre la France et l'Italie depuis la fin de la Seconde guerre mondiale. Une dégradation des relations qui pourraient avoir un impact sur l'économie des deux partenaires commerciaux, tellement dépendants l'un de l'autre.

L'Italie est le troisième marché d'exportation de la France et la France est le deuxième marché d'exportation de l'Italie, avec des échanges commerciaux évalués à 78 milliards d'euros en 2017, selon les données du FMI.

Première victime possible : le projet de liaison ferroviaire entre Lyon et Turin évalué à près de 9 milliards d'euros et qui divise profondément la coalition populiste au pouvoir à Rome. Si la Ligue de Matteo Salvini est favorable au projet, le Mouvement "5 Etoiles" de Luigi Di Maio ne veut pas en entendre parler. Son credo : investir dans une connexion rapide entre Rome et Pescara sur l'Adriatique.

Les deux plus grandes banques françaises pourraient également subir des dommages collatéraux : BNP Paribas et Crédit Agricole ont des succursales en Italie, ce qui les place parmi les plus exposées lorsqu'une vente massive commence à affecter l'économie italienne et se propage dans le système financier européen.

Autre conséquence possible : Air France-KLM pourrait se retirer du sauvetage d'Alitalia, c'est en tout cas ce qu'affirme ce vendredi soir l'agence de presse italienne Ansa.

avec Reuters et AFP