Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Paris Grand Slam: Agbegnenou intouchable, le Japon en démonstration

Paris Grand Slam: Agbegnenou intouchable, le Japon en démonstration
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Auréolée de son troisième titre mondial, Clarisse Agbegnenou a prolongé son incroyable série d'invincibilité en remportant un cinquième Grand Slam de Paris en -63 kg samedi à Bercy où le Japon a démontré sa force de frappe à un an et demi de ses Jeux olympiques de Tokyo.

Invaincue depuis 2017, "Gnougnou" a conquis un 24e tournoi de rang face à sa grande rivale slovène Tina Trstenjak qui l'avait privée de titre olympique en finale à Rio en 2016.

Mais sa grimace en se touchant ostensiblement l'épaule, après son waza-ari victorieux dans le "golden score", vient noircir ce tableau presque parfait, d'autant qu'elle a ensuite fait l'impasse sur les déclarations aux médias.

"D'après le premier diagnostic du médecin de l'équipe de France, il semblerait qu'elle soit touchée au niveau de l'articulation acromio-claviculaire", a indiqué une représentante de la Fédération française de judo. "Dès demain des examens complémentaires seront réalisés."

Dans le sillage de la triple championne du monde tricolore, Astride Gneto s'est adjugé à Bercy une troisième place en -52 kg et Mélodie Vaugarny a remporté la finale 100% française pour la troisième place en -48 kg face à Mélanie Clément.

Le palmarès de l'équipe de France masculine en revanche reste vierge après la première des deux journées du Grand Slam de Bercy où un seul judoka a réussi à atteindre les quarts, Guillaume Chaine en -73 kg.

"C'est particulier", a concédé en conférence de presse Teddy Riner, en phase de reprise, qui était à Bercy pour recevoir son 6e dan. "On est en reconstruction. Les jeunes sont en train de faire leurs gammes, il faut nous laisser du temps", a plaidé le décuple champion du monde.

A un an et demi des Jeux olympiques de Tokyo en 2020 et sans même avoir envoyé à Paris tous ses N.1, le Japon paraît lui déjà prêt avec quatre victoires sur sept catégories disputées: Ami Kondo en -48 kg et Ai Shishime en -52 kg chez les dames, Soichi Hashimoto en -73 kg et Naohisa Takato en -60 kg chez les hommes.

Le triple champion du monde Takato collectionne là une quatrième victoire à Paris en autant de participations.

Et à ces quatre succès, s'ajoutent trois autres podiums pour l'équipe japonaise: une deuxième place et deux troisièmes.

En moins de 66 kg, le jeune Moldave Denis Vieru, 22 ans, a créé la surprise samedi en remportant son premier grand tournoi.

Le Grand Slam de Paris se termine dimanche avec 7 catégories au programme, dont les -100 kg où le Français Cyrille Maret, triple vainqueur à Paris et médaillé d'argent aux Mondiaux de Bakou en septembre, sera attendu.

Le directeur des équipes de France de judo Stéphane Traineau n'avait "pas fixé d'objectif" en amont du tournoi mais les Bleus ont récolté entre 9 et 11 podiums chez eux à Paris ces trois dernières années.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.