NBA: Noah s'enflamme et réveille Memphis

NBA: Noah s'enflamme et réveille Memphis
Tous droits réservés 
Par AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2024 - Agence France-Presse.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2024 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.

Le pivot franco-américain de Memphis Joakim Noah a réussi samedi sa meilleure soirée sous le maillot des Grizzlies avec 19 points et 14 rebonds lors de la victoire de son équipe face à La Nouvelle-Orléans (99-90).

Noah, arrivé à Memphis en décembre après deux saisons calamiteuses à New York, a profité du départ du pivot espagnol Marc Gasol pour Toronto jeudi, pour voir son temps de jeu grimper à 30 minutes.

Il a fini meilleur marqueur de son équipe avec un 8 sur 14 au tir et un sans-faute aux lancers francs (3 sur 3).

Noah, meilleur défenseur de NBA en 2013, s'est offert son deuxième "double double" de la saison (deux catégories de statistiques à dix unités et plus), le 194e de sa carrière.

Memphis a remporté trois de ses quatre derniers matches, mais reste avant-dernier de la conférence Ouest (23 v-34 d) après avoir gagné un seul match durant un mois de janvier catastrophique.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

NBA : le "king" LeBron James devient le meilleur marqueur de l'histoire du basketball américain

Super Bowl LVI : que le spectacle commence

Zlatan Ibrahimović et les Los Angeles Galaxy, c'est fini