DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

C1: le Real sauvé par Benzema et l'arbitrage vidéo

C1: le Real sauvé par Benzema et l'arbitrage vidéo
Taille du texte Aa Aa

Le Real Madrid, secoué pendant une heure à Amsterdam, a douché la jeune garde de l'Ajax (2-1), vaincue par des buts de Benzema et Asensio mais aussi par l'assistance vidéo à l'arbitrage (VAR) mercredi en 8e de finale aller de la Ligue des champions.

Les triples tenants du titre auraient en effet pu concéder l'ouverture du score sans l'intervention décisive de la VAR pour la première fois en Ligue des champions.

Le défenseur de l'Ajax Tagliafico a cru ouvrir la marque de la tête quand Courtois a relâché le ballon juste devant lui sur corner (37e)... Jusqu'à ce que l'arbitre slovène Damir Skomina, qui l'avait validé, ne le refuse finalement pour une position de hors-jeu de l'ailier serbe Tadic, qui gêne le gardien madrilène (39e).

Avec cette victoire, le Real a fait un grand pas vers les quarts de finale, même s'il devra disputer le 8e de finale retour le 5 mars à Madrid sans son capitaine Sergio Ramos qui a reçu en fin de match son deuxième carton jaune dans la compétition.

Avant le coup de pouce de la VAR, utilisée pour la première fois en Ligue des champions à l'occasion de ces huitièmes de finale, le Real était pourtant dans les cordes. Thibaut Courtois avait été sauvé par son poteau sur un tir lointain de Dusan Tadic (26e) avant de sortir un arrêt de classe mondiale dans les pieds de Hakim Ziyech (30e).

- 60e but en C1 pour Benzema -

Le Real a retrouvé des couleurs après le repos, en faisant parler son réalisme et son expérience. Après une première tentative repoussée par Hervé Onana (51e), Karim Benzema (60e) a inscrit en force, son 60e but en C1.

Le Français, bien décalé par le remuant brésilien Vinicius qui signe sa huitième passe décisive, est seulement le quatrième joueur à atteindre cette barre derrière Cristiano Ronaldo, Messi et Raul.

Il s'agit également de son 7e but sur les 7 dernières rencontres et de son 4e dans cette Ligue des champions.

Toujours acculé, le Real a fini par plier à son tour à un quart d'heure du terme sur une reprise du plat du pied de Ziyech (1-1, 75e) dans une ambiance délirante.

Mais l'Ajax a une nouvelle fois été puni en contre à 3 minutes du terme, sur une reprise de Marco Asensio, joker gagnant de Santiago Solari (1-2).

Le Real confirme ainsi son renouveau depuis l'arrivée sur le banc de l'entraîneur argentin.

Neuvième de Liga fin octobre, le géant madrilène est désormais deuxième à seulement six longueurs du leader Barcelone. Le Real reçoit aussi son rival catalan le 27 février en demi-finale retour de Coupe du Roi.

Et après la conquête du Mondial des clubs en décembre, les supporters rêvent à nouveau de la C1... dont la finale est prévue à Madrid début juin!

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.