EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

1036 actes antichrétiens en France en 2018

1036 actes antichrétiens en France en 2018
Tous droits réservés 
Par Sandrine Delorme avec AFP
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Cinq églises vandalisées en une semaine en France, le gouvernement est interpellé. "Heurtés dans leurs convictions", les catholiques organisent depuis des messes de réparations.

PUBLICITÉ

En France, la semaine dernière, cinq églises catholiques ont été vandalisées : crucifix renversés, murs souillés d'excréments, tabernacles saccagés, livres de messe déchirés...

"Heurtés dans leurs convictions", les catholiques organisent depuis des messes de réparations.

Ils étaient plusieurs centaines à Nîmes dans le Gard, ce mercredi soir, une semaine tout juste après la profanation de la petite église de Notre-Dame des Enfants. Après un "rite pénitentiel" pendant lequel l'eau bénite est aspergée sur l'autel, la nef et l'assemblée, catholiques et habitants du quartier ont avoué que la "blessure mettrait sans doute longtemps à se refermer".

Pour Sylvie Rangez, paroissienne, "on voit malheureusement de plus en plus d’actes contres les Juifs, contre les Musulmans, contre les Chrétiens, et c’est bien triste."

La Droite en France a aussitôt réclamé des mesures pour assurer la protection des églises. Le patron des Républicains, Laurent Wauquiez, s'inquiète d'une christianophobie alors que quatre autres églises de la région parisienne, du Tarn et de Bourgogne ont aussi été visées. Des enquêtes ont été ouvertes.

Interpellé, le gouvernement a condamné ces dégradations intolérables et fait savoir que depuis 2015, une centaine de projet de sécurisation des lieux de culte avait été financé à hauteur de 3 millions d'euros.

Selon le ministère de l'Intérieur, 1063 actes antichrétiens ont été recensés l'an dernier, un chiffre en légère hausse par rapport à 2017. En début de semaine, le gouvernement avait aussi dénoncé une hausse des actes antisémites, au nombre de 541 en 2018.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

En France, un antisémitisme "qui rappelle celui des années 30"

Enquête sur l’antisémitisme dans l’UE

Trois adolescents mis en examen pour viol à caractère antisémite