PUBLICITÉ

Poutine souffle le chaud et le froid avec l'Europe et les Etats-Unis

Poutine souffle le chaud et le froid avec l'Europe et les Etats-Unis
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Au cours de son allocution annuelle face au Parlement, Vladimir Poutine a averti mercredi que la Russie comptait déployer des missiles capables d'atteindre "les territoires où se trouvent les centres de décision" la menaçant, en réponse à l'installation de nouveaux systèmes américains en Europe.

PUBLICITÉ

Vladimir Poutine souffle le chaud et le froid sur les relations internationales.

Dans son discours annuel face au Parlement, le président russe a évoqué la situation démographique et économique compliquée dans laquelle se trouve la Russie, mais ce sont ces annonces en politique étrangère qui sont à retenir, comme cet appel au dégel avec l’Europe.

Vladimir Poutine déclare :

"Nous espérons que de vrais pas vont être fait par l’Union européenne et ses pays moteurs, pour la reconstruction d’une relation politique et économique normale. Les citoyens de ces pays sont intéressés par cette coopération, y compris bien sûr les petites, moyennes et grandes entreprises européennes."

Une nouvelle crise des missiles ?

En revanche, le ton monte face aux Etats-Unis de Donald Trump, dans un climat qui rappelle la guerre froide. Vladimir Poutine riposte à l’annonce du déploiements de nouveaux systèmes américains de missiles en Europe.

"La Russie sera contrainte de déployer des armements qui pourront être utilisés non seulement contre les territoires, d'où peut provenir une menace directe, mais aussi contre les territoires où se trouvent les centres de contrôle de missiles nous menaçant", indique-t'il.

La Russie doit se doter d'ici à 2021 de nouveaux missiles à portée intermédiaire.

Cette annonce fait suite à la décision de Donald Trump de retirer sous 6 mois les Etats-Unis d’un traité visant à éliminer tous les missiles américains et russes de moyennes portée.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Kim Jong-Un en Russie pour un premier sommet avec Poutine

Purges dans l'armée russe continuent, le chef d'état-major adjoint détenu

Russie : un remaniement parmi les proches de Vladimir Poutine