DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Etats-Unis: les parents de la "maison de l'horreur" reconnaissent avoir torturé leurs enfants

Etats-Unis: les parents de la "maison de l'horreur" reconnaissent avoir torturé leurs enfants
Taille du texte Aa Aa

Les parents californiens David et Louise Turpin, poursuivis pour avoir séquestré, enchaîné et maltraité durant des années douze de leurs treize enfants dans leur "maison de l'horreur", ont plaidé vendredi "coupables", reconnaissant notamment des actes de torture, ont annoncé les services du procureur de Riverside.

Au total, l'homme de 56 ans et son épouse de 50 ans doivent répondre de près d'une centaine d'actes criminels et risquent la prison à perpétuité, avec une peine de sûreté de 25 ans.

Un juge doit décider de la peine qui leur sera infligée lors d'une audience le 19 avril prochain.

"C'est l'un des pires cas de maltraitance sur des enfants que j'ai vu dans ma carrière de procureur", a lancé lors d'une conférence de presse le procureur du comté de Riverside, en Californie, Michael Hestrin.

C'est l'une des filles, âgée de 17 ans à l'époque, qui avait donné l'alerte en janvier 2018 après avoir échappé à la surveillance des parents geôliers en fuyant par une fenêtre de leur maison de Perris, une petite ville à une centaine de kilomètres à l'est de Los Angeles.

L'adolescente avait alors pu appeler les secours, expliquant à l'opérateur que ses deux soeurs cadettes étaient "enchaînées à leur lit", si étroitement que leurs corps était marqué par les contusions, d'après les témoignages.

"Ils nous enchaînent si on fait des choses qu'on n'est pas censés faire (...) Parfois mes soeurs se réveillent et commencent à pleurer" à cause de la douleur, avait ajouté la jeune fille dans un enregistrement diffusé durant une audience.

A leur arrivée dans ce que les médias américains ont surnommé "la maison de l'horreur", les policiers avaient effectivement retrouvé certains des enfants Turpin, âgés aujourd'hui de 3 à 30 ans, enchaînés à leur lit. Tous, sauf le plus jeune, étaient dans des conditions d'extrême saleté et de malnutrition sévère.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.