DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Top 14: Bordeaux assoit sa position dans le haut

Top 14: Bordeaux assoit sa position dans le haut
Taille du texte Aa Aa

Bordeaux-Bègles, malmené initialement par une équipe de Grenoble réaliste, a su inverser la tendance pour s'imposer avec le bonus (47-31) et asseoir sa position dans le Top 6 samedi à l'occasion de la 17e journée de Top 14.

Déjà approximative lors de la venue d'Agen (25-17), un autre mal classé, l'UBB a évité le piège tendu par des Isérois en quête de points mais qui repartent bredouilles pour ne pas avoir su endiguer les vagues de Girondins, auteurs de sept essais, mais "loin d'avoir tout contrôlé", selon leur manager anglais Joe Worsley.

"On a un peu surjoué face à une équipe qui envoie du jeu de partout, a reconnu l'ouvreur Matthieu Jalibert qui faisait son retour après un an d'absence. On est tombé dans ce piège, sur quelques séquences, on a tenté des off-loads qui n'avaient pas lieu d'être. C'est un peu un manque de respect pour l'équipe adverse."

L'épilogue de cette partie, avec cet écart final, était loin d'être écrit au quart du match quand le FCG menait logiquement 17-7 face à une défense locale en pleine opération portes-ouvertes.

- "Manque de jus" -

Tour à tour, Taufa (2e) et Nkinsi (12e) ont refroidi Chaban et on se demandait alors comment les hommes de Worsley allaient se défaire de ce promu joueur.

Il s'en est d'abord remis à la vista de Radradra (6e), roi de l'incertitude et des offrandes plus ou moins bien senties.

Après avoir manqué deux touches et égaré quelques ballons, l'UBB a retrouvé son rugby avec Nabuli à la conclusion (22e) puis Amosa en force avant la pause (21-17).

Elle n'a pas décéléré au retour des vestiaires, envoyant Buros (44e) à son tour derrière la ligne avant que Radradra, après s'être extirpé d'un ruck, n'offre à Roumat le cinquième essai (49e).

"C'est toujours un peu le même problème, avec une mauvaise entame de 2e mi-temps", a pesté l'entraîneur visiteur Stéphane Glas qui a constaté "un manque de jus, de fraicheur, on sentait qu'on avait du mal à se déplacer, à bouger, avec un manque d'activité".

La prise de score était nette (33-17), la suite un peu moins linéaire. Un essai de pénalité (57e) est venu sanctionner la domination en conquête des Bordelais face à des Grenoblois qui ont profité du sang neuf injecté pour refaire un peu surface et réduire l'écart par Rasolea (65).

Dans une fin de match échevelée, avec nombre de turnovers, chaque équipe a marqué un essai, d'abord Bordeaux par Houston (71) avant que Saseras ne vienne clore les débats dans l'en-but local juste avant la sirène pour adoucir un peu plus la pilule, noircie cependant par la victoire d'Agen à Perpignan.

"Ce résultat complique un peu la tâche, ça nous met à cinq points, comptabilisait Glas. Les Agenais font le boulot en allant gagner une deuxième fois à l'extérieur. A neuf journées de la fin, il n'y a rien de définitif, il n'y a rien de rédhibitoire et on les reçoit".

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.