Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Air France-KLM : le forcing des Pays-Bas

Air France-KLM : le forcing des Pays-Bas
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Les Néerlandais sont bien décidés à peser davantage sur l'alliance Air France-KLM pour préserver leurs intérêts nationaux. Après une période de frictions entre les deux compagnies, le gouvernement des Pays-Bas vient d'augmenter sa participation dans le groupe pour un montant de 680 millions d'euros. Une annonce faite par le ministre des Finances.

« Le gouvernement néerlandais a récemment acheté des actions pour avoir une participation directe de 12,68 %, a annoncéWopke Hoekstra_. Et l'objectif est d'obtenir à terme une position équivalente à celle de l'État français. »_

Un État français qui détient un peu plus de 14 % des parts. Si le bénéfice net de l'alliance s'est élevé à 409 millions d'euros en 2018, l'essentiel a été généré par KLM.