DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Air France-KLM : le forcing des Pays-Bas

Air France-KLM : le forcing des Pays-Bas
Taille du texte Aa Aa

Les Néerlandais sont bien décidés à peser davantage sur l'alliance Air France-KLM pour préserver leurs intérêts nationaux. Après une période de frictions entre les deux compagnies, le gouvernement des Pays-Bas vient d'augmenter sa participation dans le groupe pour un montant de 680 millions d'euros. Une annonce faite par le ministre des Finances.

« Le gouvernement néerlandais a récemment acheté des actions pour avoir une participation directe de 12,68 %, a annoncéWopke Hoekstra_. Et l'objectif est d'obtenir à terme une position équivalente à celle de l'État français. »_

Un État français qui détient un peu plus de 14 % des parts. Si le bénéfice net de l'alliance s'est élevé à 409 millions d'euros en 2018, l'essentiel a été généré par KLM.