DERNIERE MINUTE

La collection d'art de George Michael vendue aux enchères

La collection d'art de George Michael vendue aux enchères
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

On connaissait George Michael le chanteur, George Michael le groover, mais moins George Michael le collectionneur...

Ces 200 œuvres d'arts ont toutes appartenues à la star, décédée en 2016. Des peintures, des sculptures, vendues aux enchères à Londres, dont les estimations vont de 400 à plus d'1,5 million d'euros.

Une part méconnue de l'artiste

Une collection privée qui révèle la passion méconnue, du grand public, de George Michael, pour l'art contemporain.

"Beaucoup ignorent que George Michael était en fait un grand collectionneur et possédait une importante collection de plus de 200 œuvres d'art", explique Kathryn Widing, la spécialiste de l'art contemporain et poste-seconde guerre mondiale de Christie's, qui organise la vente aux enchères dans la capitale britannique le 14 mars 2019.

"C'était quelque chose qu'il faisait de manière très privée malgré sa notoriété. Et c'est très excitant de pouvoir dévoiler sa collection", ajoute-t-elle.

"Rebelle"

Des œuvres pour la plupart réalisées par des membres d'un collectif britannique formé à la fin des années 80, parmi lesquelles figure le célèbre artiste britannique Damien Hirst, dont cette oeuvre, représentant une colombe empaillée, est estimée à plus d'1,5 million d'euros.

Elles sont à l'image du chanteur, rebelle face aux conventions et n'hésitant pas à provoquer, voire choquer quand il s'agit de mode ou de sexualité.

Deux des pièces de la collection de George Michael qui seront mises aux enchères

130 œuvres seront également mises aux enchères en ligne du 8 au 15 mars 2019. 130 morceaux de l'intimité de la star qui séduiront autant, sinon plus, les «fans», que les amateurs d'art.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.