Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Libre circulation des travailleurs et sécurité sociale : l'essentiel pour comprendre

Libre circulation des travailleurs et sécurité sociale : l'essentiel pour comprendre
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Dans le cadre d'une édition de Real Economy consacrée à la mobilité des travailleurs au sein de l'Union européenne, nous consacrons notre cours accéléré à leur couverture sociale. Un sujet crucial pour les 17 millions de citoyens installés dans un autre Etat membre.

Aujourd'hui, 17 millions de citoyens de l'Union européenne vivent dans un autre Etat membre que celui dont ils sont ressortissants. 12,4 millions d'entre eux sont en âge de travailler (ils ont entre 20 et 64 ans) : ce qui représente 4% de la population active européenne.

Bénéficient-ils de la même couverture sociale que les travailleurs qui se trouvent dans leur pays d'origine ?

Un seul pays à la fois

La sécurité sociale comporte quatre grands volets de prestations : santé, maternité et paternité, assurance chômage et droits de retraite. Et il y a quatre principes fondamentaux : vous êtes couverts par la législation d'un seul pays à la fois, donc vous ne payez de cotisations que dans ce pays.

Égalité de traitement

Vous avez les mêmes droits et obligations que les ressortissants du pays dans lequel vous êtes couvert.

Expériences antérieures

De plus, quand vous demandez une prestation, vos précédentes périodes d'assurance, de travail ou de résidence dans d'autres pays peuvent être prises en compte.

Exportabilité

Enfin, si vous avez droit à une prestation en espèces dans un pays, vous pourrez en principe la percevoir même si vous ne vivez pas dans ce pays. C'est ce qu'on appelle le principe de l'exportabilité.