DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le Venezuela plonge un peu plus dans l'obscurité

Le Venezuela plonge un peu plus dans l'obscurité
Taille du texte Aa Aa

L'aéroport de Caracas à l'arrêt et plongé dans le noir comme la quasi totalité du Venezuela. Le pays subit depuis jeudi après-midi une panne d'électricité géante. Résultat : la distribution de l'eau dans les immeubles est interrompue, le réseau téléphonique et internet sont très instables, commerces et écoles fermés, rues sont désertes et pillages. La situation s'assombrit encore un peu plus pour le pays déjà fragilisé par une crise économique et politique.

La situation est particulièrement dramatique dans les hôpitaux : ceux qui sont équipés de générateurs limitent le courant aux services d'urgence. Pas toujours suffisant pour sauver des vies :

"Ils ont placée ma nièce au rez-de-chaussée et l'ont connectée à des tubes explique un habitant de Caracas mais avec ce transfert et le temps d'attente, son état de santé s'est dégradé et elle est morte. Ils ont essayé de la ranimer manuellement mais ça n'a pas suffit".

Le gouvernement comme l'opposant autoproclamé président Juan Guaido se rendent mutuellement responsables de cette panne. Ils appellent leurs partisans à défiler ce samedi dans les rues du pays. Une nouvelle journée de pression pour Nicolas Maduro.

"Forces armées, qu'attendez-vous de plus assène Juan Guaidó ? Forces armées nationales, qu'attendez-vous de plus ? L'ordre du jour est très clair, personne n'appelle à un soulèvement. Nous vous appelons à vous mettre du côté de la Constitution."

L'armée reste pour l'heure toujours fidèle au président Maduro. Il accuse les États-Unis d'avoir orchestré cette guerre de l'électricité, parle de sabotage et affirme qu'il en fournira les preuves à l'ONU.

Mais pour les experts, un manque d'entretien des infrastructures serait la cause de cette panne de courant.

avec AFP