PUBLICITÉ

TGV Lyon-Turin : l'exécutif italien temporise

TGV Lyon-Turin : l'exécutif italien temporise
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les appels d'offres sont suspendus pour éviter une crise au sein de l'exécutif.

PUBLICITÉ

Le TGV Lyon-Turin demeure une source de crispations, au sein du gouvernement italien.

Ce samedi, le Premier ministre italien Giuseppe Conte a annoncé la suspension de la publication des appels d'offres pour la poursuite des travaux. Ils pourraient être reportés pour éviter une crise qui divise l'exécutif : un projet inutile selon le mouvement 5 Etoiles, contrairement à la Ligue de Matteo Salvini, qui le juge essentiel.

"On peut revoir le projet, économiser de l'argent, ou le changer. Je reste convaincu que le tunnel doit être réalisé pour se connecter au reste de l'Europe", a déclaré Matteo Salvini. " Ce n'est pas cela, ou quoi que ce soit d'autre, qui fera plier un gouvernement qui a tant fait en neuf mois".

Rome souhaite en premier lieu remettre à plat le financement du projet; qu'elle doit assumer à hauteur de 35%, contre 40% pour Bruxelles et 25% pour Paris.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Matteo Salvini survit à une motion de défiance sur ses liens avec Moscou

Matteo Salvini a rassemblé ses alliés populistes à Rome avant les élections européennes

Poursuivi pour avoir bloqué des migrants en mer, Matteo Salvini dit avoir "rendu service" à l'Italie