DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Angleterre: Liverpool tient la pression, Chelsea frustré

Taille du texte Aa Aa

Liverpool a grignoté son retard sur Manchester City après sa victoire contre Burnley (4-2), grâce à des doublés de Roberto Firmino et Sadio Mané, tandis que Chelsea a calé contre Wolverhampton (1-1), dimanche lors de la 30e journée de Premier League.

Au classement, les "Reds" (73 pts) reviennent à une longueur des "Citizens" (74 pts), vainqueurs sans trembler de Watford samedi (3-1).

Dans la course à la Ligue des champions, les "Blues" ont refait une toute petite partie de leur retard avant le choc Arsenal-Manchester United en clôture de la journée.

Les voilà sixièmes, à égalité de points avec les "Gunners" (57 pts), une unité derrière les "Red Devils" (58 pts).

. Liverpool: la confiance de retour

"Le message d'aujourd'hui, c'est que personne ne se débarrasse de nous", a lancé un Jürgen Klopp ravi à l'issue du match. "Nous avons mis le parfait mélange de combat et de football. Tout ce que nous avons à faire, c'est de nous assurer de rester dans la compétition pour le haut du classement."

"Nous n'avons aucun problème avec la confiance, nous sommes dans un bon moment", a assuré le technicien allemand, à trois jours de l'importantissime huitième de finale retour de Ligue des champions à Munich (aller: 0-0).

Klopp peut en effet être satisfait: son trio magique Salah-Firmino-Mané a enfin retrouvé son efficacité.

Si l'Egyptien est resté muet et parfois maladroit, il s'est tout de même illustré par son activité, en étant à l'origine des trois premiers buts. Le Sénégalais et le Brésilien, eux, ont réussi à renverser une rencontre mal entamée.

A Anfield, les "Clarets" ont ouvert la marque dès la septième minute, sur un corner direct de Westwood, alors qu'Alisson a été retenu sans que l'arbitre ne s'en aperçoive.

Passé le moment de frustration, les "Reds" n'ont pas vraiment été perturbés. Sur un centre de Salah, Firmino a égalisé tranquillement (19). Dix minutes plus tard, Liverpool avait fait le plus dur en passant devant sur une imparable frappe enroulée de Mané (29). Puis Firmino a encore profité de l'activité de Salah pour son deuxième but (67).

Si Burnley a réduit provisoirement le score dans le temps additionnel, Mané a immédiatement redonné deux buts d'avance en allant lui aussi chercher un doublé (90+3).

. Chelsea frustré

Les "Blues" avaient l'occasion de frapper un grand coup avant Arsenal-ManU. C'est raté, ils sont toujours derrière, même s'ils auront toujours disputé un match en moins dimanche soir.

A Stamford Bridge, ils s'en sont sorti grâce à Hazard dans le temps additionnel (90+2). Le Belge a placé une frappe monumentale, qui s'est faufilée dans une forêt de jambes pour tromper Rui Patricio.

Avant cela, les "Blues" avaient simplement... manqué de chance. Ultra-dominateurs (76% de possession, 22 tirs), ils avaient pourtant cédé sur une contre-attaque magnifique négociée par Jota et conclue par Jimenez pour le seul tir cadré des "Wolves" (56).

Si le résultat n'a pas forcément été au rendez-vous, la manière non plus. Trois jours après un succès en huitième de finale aller de Ligue Europa contre le modeste Dynamo Kiev (3-0), les Londoniens ont à nouveau manqué de tranchant malgré la possession.

Maurizio Sarri et ses "Blues" sont-ils vraiment sortis de la crise?

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.