DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Effondrement d'un immeuble en construction en Inde : au moins 11 morts

Effondrement d'un immeuble en construction en Inde : au moins 11 morts
Taille du texte Aa Aa

La mort de onze personnes dans l'effondrement mardi d'un bâtiment en construction dans le sud de l'Inde a été confirmée jeudi par les secours.

53 personnes ont été secourues des décombres de l'immeuble de cinq étages dans le district de Dharwad, dans l'Etat du Karnataka, dont la capitale est Bangalore.

Trois cadavres en ont été extraits jeudi. "Au moins 15 personnes sont peut-être encore sous les décombres et ont peu de chances de survivre", a expliqué à l'AFP un responsable des secours, Srikant.

Quelque 400 secouristes fouillent des tonnes de décombres de béton et d'acier à la recherche des victimes, à l'aide d'engins de terrassement et d'équipes cynophiles.

La plupart des victimes étaient originaires du nord de l'Inde et étaient venues dans cette région pour y trouver de travail.

Le responsable du chantier a été inculpé d'homicide involontaire, mais la police attend la fin des opérations de secours pour l'arrêter.

Les effondrements de bâtiments sont fréquents en Inde. Les constructeurs sont souvent accusés d'utiliser des matériaux de mauvaise qualité pour réduire les coûts ou de corrompre des fonctionnaires pour qu'ils ferment les yeux sur le non-respect des normes de sécurité. La sécurité des employés est peu prise en compte sur les sites.

Cinq personnes ont ainsi été tuées en septembre dans l'effondrement d'un immeuble d'habitation à Delhi. Quelques mois plus tôt, l'effondrement d'un bâtiment de six étages à New Delhi avait fait neuf morts.

Des millions d'Indiens, appelés aux urnes en avril et en mai, vivent dans des immeubles délabrés dont beaucoup sont susceptibles de s'effondrer sous l'effet des pluies.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.