DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Guerre de Bosnie: Karadzic fait appel de sa condamnation à perpétuité

Guerre de Bosnie: Karadzic fait appel de sa condamnation à perpétuité
Taille du texte Aa Aa

L'ex-chef politique des Serbes de Bosnie Radovan Karadzic a fait appel jeudi de la décision d'une juridiction de l'ONU de durcir sa peine initiale de 40 ans de prison en une condamnation à perpétuité pour des crimes commis pendant la guerre de Bosnie (1992-95).

"Le président Radovan Karadzic fait appel de la sentence de réclusion à perpétuité prononcée contre lui" lors du jugement du 20 mars, a déclaré son avocat Peter Robinson dans un document rendu public par le Mécanisme pour les tribunaux pénaux internationaux (MTPI).

Les juges du MTPI vont maintenant devoir décider s'ils acceptent la demande d'une révision en appel de la sentence. La décision du 20 mars sur cette peine était censée être définitive.

Une telle révision en appel n'est pas acquise, a reconnu lui-même l'avocat de Radovan Karadzic, Peter Robinson.

Radovan Karadzic, 73 ans, avait été condamné en première instance en 2016 par le Tribunal pénal international international pour l'ex-Yougoslavie (TPIY), à La Haye, à 40 ans de prison pour génocide, crimes contre l'humanité et crimes de guerre.

La justice le juge responsable de persécutions, meurtres, viols, traitements inhumains ou transferts forcés, notamment lors du siège de près de quatre ans de la capitale bosniaque Sarajevo, au cours duquel plus de 10.000 personnes sont mortes.

Le Mécanisme pour les tribunaux pénaux internationaux (MTPI), qui a pris le relais du TPIY après sa fermeture en 2017, a rejeté le 20 mars l'appel de Karadzic à sa condamnation à quarante ans d'emprisonnement et l'a condamné à la prison à vie.

Les juges en première instance avaient "sous-estimé l'extrême gravité de la responsabilité de Karadzic dans les pires crimes commis" durant le conflit en Bosnie, a déclaré le juge Vagn Joensen, soulignant "l'étendue" et la "cruauté systématique" de ces crimes.

Bien que les décisions de la chambre d'appel de la juridiction de l'ONU soient généralement définitives, Karadzic a formulé 8 motifs d'appel sur la peine prononcée le 20 mars.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.