DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La politique, reflet de notre réflexe animal ?

La politique, reflet de notre réflexe animal ?
Taille du texte Aa Aa

Pour tenter de comprendre les questions qui traversent l'actualité, peut-être faut-il changer d’angle. Cette semaine nous laissons de côté les sciences politiques pour laisser place aux sciences naturelles. La parole est donnée à la primatologue Jane Goodall. Pour la scientifique l’analyse des grands singes est une ressource à ne pas négliger. "Nous partageons 98,6 % de la composition de notre ADN et les scientifiques me disent que la principale différence relève de l'expression des gènes. [… ] Ce qui m'étonne le plus c'est que non seulement les chimpanzés sont biologiquement comme nous, mais leurs comportements sont proches, psychologiquement en fait. Nous communiquons, oui avec des mots, mais nous communiquons aussi avec des gestes, des postures de la même façon que les chimpanzés. Ils sont pareils, ils s'embrassent, ils se prennent les mains, ils se font la bise, ils demandent à manger, les mâles pour la dominance fanfaronnent", souligne Jane Goodall.

Les chiffres de la semaine

  • 348, c'est le nombre de députés européens qui ont voté en faveur de la réforme controversée du droit d'auteur. Les opposants dénoncent en particulier les articles 11 et 13, qu'ils présentent comme une entrave à la liberté d'informer en ligne. Le texte doit désormais être approuvé début avril par les Etats membres.
  • 2022, c'est l'année à partir de laquelle de nouveaux dispositifs de sécurité seront installés sur toutes les nouvelles voitures. C'est le sens d'un texte adopté par les députés européens. Des outils comme une assistance intelligente de vitesse ou des systèmes de freinage d'urgence avancé devraient permettre de rendre les routes plus sûres. 25 000 personnes ont perdu la vie en 2017 dans des accidents de voiture dans l’UE.
  • 2 500, c'est le nombre de litres d'eau gaspillés quotidiennement par le Manneken-Pis. Le monument bruxellois ne sera bientôt plus alimenté par de l'eau potable après l'intervention des ingénieurs de la ville. D'ici là la statuette se soulagera avec de l'eau recyclée.

Le mot de la semaine revient au député européen allemand Jens Geier qui se dit "fatigué à en mourir" par le Brexit.