DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'émir du Qatar quitte prématurément le sommet arabe à Tunis

L'émir du Qatar quitte prématurément le sommet arabe à Tunis
Taille du texte Aa Aa

L'émir du Qatar Cheikh Tamim ben Hamad Al-Thani a quitté prématurément dimanche le 30e sommet de la Ligue arabe à Tunis, l'agence officielle de l'émirat QNA ne fournissant aucune indication sur le motif de ce départ.

L'émir a quitté la réunion "après avoir assisté à la cérémonie d'ouverture", selon QNA, qui n'a donné aucun autre détail.

Alors que plusieurs dirigeants venaient d'appeler à dépasser les différends, il est parti durant le discours du secrétaire général de la Ligue, Ahmed Aboul Gheit, et "a quitté la Tunisie", a de son côté indiqué à l'AFP un responsable tunisien sous le couvert de l'anonymat.

Le riche émirat gazier est au coeur d'un conflit diplomatique depuis juin 2017 qui l'oppose à plusieurs autres pays arabes, dont l'Arabie saoudite.

A cette date, Ryad, mais aussi les Emirats arabes unis, Bahreïn et l'Egypte ont rompu leurs relations avec Doha, lui imposant un blocus économique et diplomatique.

Ryad et ses alliés accusent le Qatar de ne pas prendre assez de distance avec l'Iran, puissance régionale chiite rivale de l'Arabie saoudite sunnite, et de soutenir des groupes islamistes radicaux, ce que Doha nie.

Aucune tentative de réconciliation n'a abouti à ce jour.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.