Varsovie se fait encore taper sur les doigts par l'UE pour sa réforme de la justice

Varsovie se fait encore taper sur les doigts par l'UE pour sa réforme de la justice
Par Laurence Alexandrowicz
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Varsovie se fait encore taper sur les doigts par l'UE pour sa réforme de la justice. La Commission a lancé une nouvelle procédure d'infraction contre le gouvernement polonais, estimant que la réforme ne protège pas assez les juges du contrôle politique.

PUBLICITÉ

La réforme du système judiciaire en Pologne donne décidément du fil à retordre à l'Union européenne. La Commission a lancé une nouvelle procédure d'infraction contre le gouvernement polonais, estimant que la réforme ne protège pas assez les juges du contrôle politique.

 "C'est une notification qui sera adressée au gouvernement polonais et le gouvernement polonais aura deux mois pour répondre, a expliqué Frans Timmermans, Premier vice-président de la commission européenne. Cette réponse pourra lui offrir la possibilité d'expliquer ce qu'il fait ou de changer sa position."

C'est la troisième procédure d'infraction lancée contre Varsovie depuis juillet 2017, dans le cadre de cette réforme judiciaire mise en oeuvre par un régime jugé de plus en plus autoritaire. 

La plupart des Etats membres de l'UE sont inquiets des dérives des conservateurs nationalistes au pouvoir. Si Varsovie fait la sourde oreille, la sanction européenne peut aller jusqu'à une saisine de la justice européenne et in fine aboutir à d'importantes sanctions financières.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Nouvelle procédure européenne contre Varsovie

La Commission européenne et Varsovie discutent réformes judiciaires

"Une réussite majeure" : Ylva Johansson s'exprime sur le pacte migratoire européen