PUBLICITÉ

Le FMI revoit à la baisse ses prévisions de croissance pour 2019

Le FMI revoit à la baisse ses prévisions de croissance pour 2019
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le FMI a revu à la baisse, ce mardi, la croissance de 70% de l'économie mondiale, sur l'année 2019. La hausse de l'économie mondiale devrait être de 3.3%, soit 0. 2 point de moins que les prévisions de janvier.

PUBLICITÉ

C'est un coup de frein planétaire. Le FMI a revu à la baisse, ce mardi, la croissance de 70% de l'économie mondiale sur l'année 2019.

Parmi les causes principales de ce ralentissement, l'institution pointe les incertitudes autour du Brexit, ou encore la reprise des tensions commerciales entre Chine et Etats-Unis.

En 2019, la hausse de l'économie mondiale devrait être de 3.3%, soit 0. 2 point de moins que les prévisions de janvier. Le fonds monétaire international prévoit toutefois un rebond à 3.6% en 2020

Un ralentissement qui impacte notamment la zone euro et le Royaume-Uni.

"L'énorme incertitude qui entoure le Brexit a pesé négativement sur la croissance au Royaume-Uni et est l'une des raisons de notre révision à la baisse. Cette incertitude continue n'aide pas. La deuxième raison est évidemment liée à la possibilité d'un Brexit sans accord. Dans ce cas de figure, l'impact sur l'économie britannique serait significatif", a déclaré Gita Gopinath, économiste en chef du Fonds monétaire international.

Le FMI pointe tout de même des signaux encourageants. Depuis décembre, Washington a notamment décidé de ne pas augmenter ses taxes douanières sur 200 milliards d'importations chinoises.

Mais cette trêve commerciale entre Chine et Etats-Unis semble fragile et les menaces protectionnistes de Donald Trump inquiètent.

Elles pourraient viser des pans majeurs de l'économie mondiale, comme l'automobile européenne ou le marché des nouvelles technologies.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Egalité de genre : "Les preuves des bénéfices à gagner sont criantes", selon Kristalina Georgieva

Le FMI débloque une nouvelle aide pour l'Ukraine

Washington salue des discussions "constructives" de Blinken à Pékin