DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Pelé reste en observation à l'hôpital au Brésil

Taille du texte Aa Aa

La légende vivante du football Pelé est "en bonne santé" mais restait jeudi en observation, a annoncé l'hôpital Albert Einstein de Sao Paulo, après six jours d'hospitalisation près de Paris pour une infection urinaire sévère.

L'état clinique de l'ex-joueur de 78 ans, hospitalisé mardi à Sao Paulo, reste "stable", a précisé l'hôpital brésilien ultra-moderne dans son dernier bulletin médical.

"Il est en bonne santé, a passé des examens médicaux et reste en observation", poursuit le texte.

Mercredi, l'établissement avait expliqué que Pelé serait opéré d'un calcul à l'uretère, "dont le retrait est programmé lors de cette hospitalisation, mais à une date encore non déterminée".

Aucune information n'a été fournie pour expliquer la raison pour laquelle il n'était pas opérable dans l'immédiat.

Pelé avait par ailleurs évoqué lundi dans un communiqué une mystérieuse "intervention chirurgicale" subie lors de son hospitalisation durant six jours à l'Hôpital Américain situé à Neuilly-sur-Seine, près de Paris.

Le Brésilien est arrivé mardi dans la métropole pauliste en provenance de Paris, débarquant en fauteuil roulant.

Le "roi" du football n'a qu'un rein depuis l'époque où il était encore joueur. Une côte cassée pendant un match avait endommagé son rein droit qui avait fini par être retiré.

La santé de celui que beaucoup considèrent comme le plus grand footballeur de tous les temps préoccupe ses fans depuis plusieurs années.

Fin 2014, il avait déjà été victime d'une grave infection urinaire et placé en soins intensifs et sous dialyse.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.