DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le suspect d'un incident devant l'ambassade d'Ukraine à Londres interné

Le suspect d'un incident devant l'ambassade d'Ukraine à Londres interné
Taille du texte Aa Aa

Un homme va être interné après avoir foncé sur la voiture de l'ambassadrice d'Ukraine à Londres samedi et tenté de renverser des policiers, qui ont répliqué en faisant usage de leurs armes à feu, a annoncé dimanche Scotland Yard.

Cet homme de 40 ans, qui n'a pas été blessé lors de l'incident, va être "interné dans le cadre du Mental Health Act", une loi qui permet d'hospitaliser quelqu'un contre sa volonté, a indiqué la police dans un communiqué. Il "sera hospitalisé pour recevoir un traitement".

Samedi matin, les policiers avaient tiré à plusieurs reprises et utilisé un taser (pistolet à impulsions électriques) pour arrêter cet homme qui venait d'emboutir le véhicule de l'ambassadrice d'Ukraine, garé près de la représentation diplomatique, dans le quartier cossu d'Holland Park, puis avait conduit son véhicule dans leur direction.

Le suspect a été interpellé pour "tentative de meurtre sur des policiers" et "dégradations volontaires".

L'ambassade d'Ukraine avait affirmé samedi dans un communiqué que la voiture de l'ambassadrice, Natalia Galibarenko, avait été "délibérément" ciblée, à deux reprises, par l'automobiliste et qu'aucun membre du personnel n'avait été blessé.

Une enquête a été ouverte sur l'utilisation d'armes à feu par les policiers.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.