EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Amstel Gold Race: Alaphilippe, "déçu", se tourne vers l'avenir

Amstel Gold Race: Alaphilippe, "déçu", se tourne vers l'avenir
Tous droits réservés 
Par AFP
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2024 - Agence France-Presse.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2024 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.

Julian Alaphilippe, qui a vu la victoire lui échapper dans les derniers hectomètres de l'Amstel Gold Race, a reconnu être "déçu" mais a voulu se projeter vers les prochaines courses.

Le Français, en tête de la course avec le Danois Jakob Fuglsang, a été débordé pour finir et a pris la quatrième place.

"Dans les trois derniers kilomètres, Fulglsang a arrêté de rouler et j'ai dû y aller seul, face au vent", a déclaré le vainqueur de Milan-Sanremo, qui croyait avoir un avantage plus conséquent sur les poursuivants.

"Je pensais que l'écart était assez grand pour qu'on arrive ensemble", a ajouté Alaphilippe. "Mais le groupe est arrivé de l'arrière très vite et nous a rattrapé".

L'Auvergnat a avoué "ne pas avoir trop compris" ce qui s'était passé, avec le retour tardif du groupe de poursuite mené par le futur vainqueur, le Néerlandais Mathieu van der Poel.

"Je suis un peu déçu bien sûr", a conclu le chef de file de l'équipe Deceunick. "Mais je ne suis pas derrière. J'ai hâte d'être aux prochaines courses".

Le prochain acte est programmé mercredi, dans la Flèche Wallonne, une course qu'il a remportée l'an passé. Le final des classiques ardennaises est prévu dimanche prochain à Liège-Bastogne-Liège, la Doyenne des classiques.

Le dernier vainqueur français de l'Amstel Gold Race reste par conséquent Bernard Hinault, qui s'était imposé, ceint du maillot de champion du monde, en 1981.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Euro 2024 : scènes de liesse en Europe après la victoire de l'Espagne

Les Pays-Bas et l'Angleterre qualifiés pour les demi-finales de l’Euro

Euro 2024 : l'Espagne se qualifie pour les quarts en battant l'Allemagne 2-1