Mort de Lyra Mc Kee : la responsabilité de la nouvelle IRA

Mort de Lyra Mc Kee : la responsabilité de la nouvelle IRA
Tous droits réservés REUTERS/Clodagh Kilcoyne
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La Nouvelle IRA, groupe républicain dissident luttant pour la réunification de l'Irlande, a admis mardi sa responsabilité dans la mort de la journaliste Lyra McKee, tuée par balle lors d'affrontements à Londonderry, dans une déclaration au quotidien The Irish News.

PUBLICITÉ

Lyra McKee avait 29 ans. Elle a été tuée par balles jeudi soir en exerçant son métier de journaliste en Irlande du Nord. La jeune femme couvrait les affrontements de Londonderry entre les forces de l'ordre et des manifestants de la Nouvelle IRA, un groupe républicain dissident luttant pour la réunification de l'Irlande quand elle a été tuée.

Sur son site internet, The Irish News affirme avoir reçu une déclaration contenant un message codé de la part la Nouvelle IRA. Ce groupe admet sa responsabilité dans la mort de la journaliste, et présente "ses sincères et entières excuses à la partenaire, à la famille et aux amis de Lyra McKee pour sa mort".

Les funérailles de la jeune femme auront lieu mercredi, à la cathédrale St-Anne de Belfast. Sa compagne invite les personnes présentes à se vêtir "de T-shirts en lien avec Harry Potter", se disant sûre que Lyra aurait apprécié cette idée.

Ce drame rappelle les heures sombres des "Troubles" qui ont déchiré la province britannique de l'Irlande du Nord pendant trois décennies. Plusieurs rassemblements ont eu lieu pour lui rendre hommage.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La journaliste américaine Alsu Kurmasheva reste en prison

La Russie prolonge la détention du journaliste américain Evan Gershkovich

Où, en Europe, la liberté des médias est-elle la plus faible ?