DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Climat : fin des manifestations à Londres

Climat : fin des manifestations à Londres
Taille du texte Aa Aa

Devant la Bourse, la Banque d'Angleterre, les gares... depuis le 15 avril, ces militants écologistes du mouvement "Exctinction Rebellion" se réunissent dans des lieux emblématiques de Londres pour réclamer un "état d'urgence écologique". Plus de 10 000 policiers ont été déployés durant cette période et quelque 1 000 personnes arrêtées, certains pour avoir perturbé la circulation des trains. Pour leur dernière action coup de poing, jeudi, ces activistes se sont collés les mains entre eux.

"Si les institutions financières ont dit la vérité sur la gravité de la crise du climat et agissent, les choses pourront changer très très vite, donc nous leur demandons de faire ça", explique Sophie Cowen.

Réunis jeudi, à Hyde Park, le plus grand parc du centre de Londres, ils ont annoncé la fin de leur campagne de protestation. Pour le moment.

"Ce n'est certainement pas la fin de nos actions et maintenant nous avons beaucoup de travail à faire, malheureusement", estime pour sa part Claire Farrell

Né en 2018 au Royaume-Uni, "Extinction Rebellion", est devenu un mouvement international. la proclamation d'un "état d'urgence climatique et écologique", est leur principale revendication. Il souhaitent aussi l'élaboration d'un plan d'actions pour "réduire à zéro" les émissions nettes de gaz à effet de serre d'ici 2025 et la création d'une "assemblée citoyenne" qui, se prononcerait sur des questions climatiques.