DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

no comment

Les rivières de Bosnie, autrefois limpides, maintenant pleines d'ordures

Des bouteilles en plastique, des barils rouillés et même de vieilles machines à laver font partie des tonnes d'ordures encombrant les rivières de Bosnie. Ce pays était pourtant autrefois réputé pour ses eaux cristallines.

Sur la rivière Drina, dans le sud-est de la Bosnie, des tonnes de déchets s'entassent non loin d'une centrale hydroélectrique, formant d'énormes îlots flottants.

Les quelques 800 000 tonnes d'ordures extraites chaque année de la Drina par la centrale ni changent rien. La quantité est telle que rien n'arrive à enrayer le phénomène, assure un habitant à l'agence AP.

Il n’existe aucune entreprise de recyclage des ordures dans toute la région de la Drina. Les déchets en plastique et autres encombrants stagnent dans la rivière tout en bloquant le débit de la rivière.

Les ministres de l'Environnement de Bosnie-Herzégovine, de Serbie et du Monténégro se sont rencontrés sur le site en avril dernier, promettant de travailler ensemble pour résoudre le problème.

Négligé pendant la guerre et la crise des années 90, le problème de gestion des déchets a pris de l'ampleur, atteignant des proportions alarmantes.

Cette région est caractérisée par le chômage, la pauvreté et la corruption.

Peu de chance que les choses s'améliorent car une gestion efficace des déchets nécessite des années de planification et des investissements considérables.

Plus de No Comment