DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

En Roumanie, les 27 s'engagent pour l'avenir de l'UE

En Roumanie, les 27 s'engagent pour l'avenir de l'UE
Tous droits réservés
REUTERS/Francois Lenoir
Taille du texte Aa Aa

A presque deux semaines des élections européennes, les dirigeants européens se sont réunis à Sibiu en Roumanie, jeudi, pour parler de l'avenir de l'Europe. C'est un sommet informel sans la Première ministre britannique Theresa May et lors duquel les dirigeants européens ont convenu de ne pas parler du Brexit.

lls ont signé une déclaration sur l'avenir de l'Europe, s'engageant à rester "unis, envers et contre tout" et à "protéger les citoyens". "Unis, nous sommes plus forts", écrivent les chefs d'Etats et de gouvernement européens dans ce texte qui dresse une liste de "dix engagements" pour l'UE.

Parmi eux, la défense d'"une seule Europe, de l'est à l'ouest, du nord au sud", mais aussi l'unité, "envers et contre tout" et "dans un esprit de solidarité". Les 27 s'engagent également à "protéger" le "mode de vie" européen, "la démocratie et l'état de droit", ainsi qu'à respecter "le principe d'équité". Ils veulent continuer "à réduire les disparités qui existent" entre eux, à préserver "l'avenir pour les prochaines générations d'Européens" et à protéger "les citoyens". Ils ambitionnent, enfin, de faire de l'UE "un acteur de premier plan responsable sur la scène mondiale", en particulier dans les domaines commercial et environnemental.

Unités et défis

L'objectif de ce sommet est aussi de reprendre la main sur l'agenda européen pour les 5 prochaines années et d'ouvrir la course aux postes clés des institutions de l'Union Européenne. La date du 9 mai n'a pas été choisie au hasard. Elle correspond à l'anniversaire de la création de l'Union européenne.

A son arrivée le président français Emmanuel Macron, a longuement répondu aux questions des journalistes. Il a notamment évoqué les élections européennes. "Plus de 400 millions de citoyens européens vont devoir choisir" a-t-il dit. "Choisir entre des projets qui visent à construire l'Europe ou détruire et déconstruire l'Europe en choisissant le nationalisme".

Beaucoup de choses ont été faites par l'Europe a-t-ajouté, évoquant les défis qui l'attendent : "avoir une vraie ambition climatique", "avoir une Europe qui protège", "bâtir le modèle économique et social de l'Europe de demain".