Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Les clusters, accélérateurs de développement pour les PME

Les clusters, accélérateurs de développement pour les PME
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Business Planet est à Liberec en République tchèque pour voir comment un cluster dédié aux nanotechnologies accomplit de grandes choses avec l'infiniment petit.

Le proverbe "Qui se ressemble s'assemble" s'applique également dans le monde des entreprises. Nous vous en donnons la preuve dans cette édition de Business Planet en République tchèque, à Liberec, une ville à la pointe des nanotechnologies. À première vue, cela peut sembler curieux que des entreprises de ce secteur s'installent sur place : en réalité, elle reprend à sa manière, le modèle de la Silicon Valley.

Plusieurs facteurs ont fait de la ville tchèque de Liberec, un hub pour les nanotechnologies. Elle accueille une multitude de petites et moyennes entreprises qui développent des produits à base de nanofibres, un matériau qui peut être 80.000 fois plus fin qu'un cheveu.

La PME Nanopharma par exemple a conçu ce masque cosmétique innovant.​ Sa PDG Kateřina Vodseďálková nous en dit plus : "Les nanofibres utilisées dans ce masque rendent les ingrédients plus actifs au centimètre carré que tous les autres matériaux actuellement utilisés," explique-t-elle avant d'ajouter : "C'est un masque sec très efficace qui n'irrite pas la peau, y compris les plus sensibles. Il est simple et rapide à appliquer et à 100% biodégradable, donc, respectueux de l'environnement," assure-t-elle.

Meilleurs résultats

Nanopharma fait partie de Nanoprogress, un cluster qui encourage l'innovation, la collaboration et la création d'emplois au sein des entreprises technologiques locales.

​"Nous soutenons l'ensemble de la chaîne de valeur de nos PME en termes d'internationalisation, d'innovation, de produits et de développement de procédés," précise Luboš Komárek, président de Nanoprogress.

"En collaboration avec d'autres partenaires européens, nous avons créé une structure juridique et nous aidons les entreprises à se faire une place sur les marchés chinois, américain et canadien," poursuit-il.

Selon le responsable du cluster, les entreprises qui bénéficient de cette aide au développement à l'international obtiennent de meilleurs résultats en moyenne.

"Nous avons accompagné plus de 40 entreprises. Nous les avons aidées à développer plus de 20 produits et en matière de création d'emplois et de compétitivité, elles ont des résultats 5 à 10% supérieurs à la moyenne," se félicite-t-il.

La parole de l'expert

Nanoprogress fait partie de l'Initiative européenne pour l'excellence des clusters. Il a reçu le soutien de COSME, d'Horizon 2020 et du Fonds européen de développement régional. Ces programmes européens visent justement à favoriser l'innovation et la compétitivité et à faciliter l'accès des PME à des financements.

Business Planet a interrogé Luboš Komárek, le président du cluster Nanoprogress qui est détenteur de plusieurs récompenses, pour en savoir plus sur ce que son organisation fait pour ses membres.

Quels services et activités fournissez-vous aux entreprises qui appartiennent à votre cluster ?

"La principale activité de notre cluster consiste à soutenir la recherche et développement. En partenariat avec nos membres, nous menons des projets de recherche communs et nous assumons la charge administrative qui découle de ces projets. Donc essentiellement, nous gérons les projets dans leur globalité et les entreprises membres peuvent se concentrer sur leur partie. Elles peuvent développer leurs produits et les chercheurs, mener leurs études.

Nous créons aussi des centres d'innovation ouverts. Nous y intégrons des nouvelles technologies dédiées à la production de nanofibres et des équipements qui permettent des analyses. Ces centres sont ouverts à nos membres pour qu'ils puissent y mener leurs recherches et activités.

De plus, nous nous appuyons sur notre organisation et nos partenaires internationaux pour encourager l'internationalisation de nos membres."

Comment aidez-vous les entreprises de votre cluster à se développer à l'international ?

"Nous utilisons notre réseau de partenariat avec d'autres clusters européens, ainsi que le soutien que nous apporte la Commission européenne. Actuellement, nous préparons des missions qui visent trois marchés : le Canada, les Etats-Unis et la Chine. Dans ce cadre-là, nous cherchons à déterminer les meilleurs interlocuteurs pour nos membres sur ces marchés et nous allons placer 18 entreprises sur chacun de ces marchés. Notre objectif consiste à créer une collaboration ouverte au Canada, aux Etats-Unis et en Chine et à amener des produits et services européens vers ces marchés."

Quel type de soutien avez-vous reçu de l'UE ?

"Nous utilisons de nombreux fonds européens différents. Par exemple, nous avons recours au Fonds européen de développement régional pour le soutien à la recherche et développement en commun et la création des centres ouverts. Nous utilisons COSME et Horizon 2020 pour encourager l'innovation au sein des PME. De manière générale, grâce à ce soutien, elles reçoivent les moyens financiers nécessaires au développement de nouveaux produits et à l'amélioration de nouvelles technologies. C'est vraiment très important et grâce à la Commission, nous avons l'opportunité de délivrer de la valeur ajoutée à nos membres parce que sans ces programmes et ce soutien, rien de tout cela ne serait possible."

Comment les petites et moyennes entreprises qui ont envie de rejoindre un cluster peuvent-elles s'informer ?

"Sur le territoire de l'UE, il y a plus d'un millier de clusters qui sont actifs dans de très nombreux secteurs différents. Il ne s'agit donc pas uniquement des nanotechnologies : il y en a qui travaillent dans les technologies au sens large, les technologies de l'information et de la communication, l'ameublement, etc.

Et la meilleure manière d'obtenir des informations sur ces clusters, c'est de se rendre sur le Portail européen de collaboration des clusters qui est la plateforme la plus importante au niveau de l'UE. Vous pouvez y trouver des clusters spécifiques dédiés à un secteur en particulier dans un pays donné, consulter les profils des clusters et contacter les responsables locaux de ces organisations et ils vous préciseront comment les rejoindre et utiliser toutes les opportunités que cet écosystème offre."

Technologies clés génériques

Les nanotechnologies sont reconnues par l'Union européenne comme l'une de six Technologies clés génériques ou KET. La microélectronique, la biotechnologie industrielle, les systèmes de production / fabrication avancés, les matériaux avancés et la photonique sont les autres.

Les nanotechnologies commencent à toucher tous les aspects de nos vies : outils électroniques, médicaments, produits de tous les jours, voitures et maisons. Les recherches dans ces domaines pourraient aboutir à de nouveaux produits et services qui favorisent une meilleure santé humaine tout en préservant les ressources et en protégeant l'environnement.

Clusters d'entreprises : les avantages

  • Ces réseaux regroupent des entreprises spécialisées, souvent des PME et d'autres acteurs qui travaillent en étroite collaboration en sein d'un site en particulier.
  • En collaborant, les PME deviennent plus innovantes, créent davantage d'emplois et déposent plus de marques et de brevets internationaux que si elles opéraient seules.
  • Nanoprogress est un cluster centré sur la promotion des nanotechnologies en République tchèque. Il fait partie de l'Initiative européenne pour l'excellence des clusters, une initiative de l'Union européenne qui soutient les clusters sur tout le territoire européen.
  • Les nanotechnologies constituent l'une des Technologies clés génériques (KET) et représentent un grand potentiel dans l'objectif de faire face à des défis sociétaux comme l'approvisionnement en énergie et la santé.
  • L'Union européenne soutient l'investissement dans les KET et aident les entrepreneurs à accéder aux infrastructures des KET.
  • Le Portail européen dédié aux clusters apporte des outils et de l'information sur les initiatives, actions et événements destinés à ces organisations et aux PME qui en font partie avec l'objectif de créer davantage de clusters de classe mondiale à travers l'UE.
  • L'Observatoire européen des clusters fournit des informations, des outils de cartographie et de l'analyse.

Liens utiles

Soutien de l'UE aux clusters

Plateforme européenne de collaboration des clusters

Initiative européenne pour l'excellence des clusters

Observatoire européen des clusters

Technologies clés génériques (KET)

Nanopharma

Nanoprogess

Cosme

Horizon 2020

Fonds européen de développement régional