DERNIERE MINUTE

Lille: dernière représentation devant son public pour la "BIP BIP"

Lille: dernière représentation devant son public pour la "BIP BIP"
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Certains vont quitter le club cet été. Alors les Lillois et leur triplette magique “BIPBIP” (Bamba, Ikoné, Pépé) voudront soigner leurs adieux avec le public nordiste, au terme d’une saison de rêve, samedi face à Angers en L1 (21h00).

Parmi les joueurs qui ont un bon de sortie, le seul qui est assuré de partir est Nicolas Pépé. Celui qui forme la “BIPBIP” avec ses partenaires Jonathan Bamba et Jonathan Ikoné sera vendu à un cador européen cet été. Un transfert qui fera beaucoup de bien aux finances du Losc, qui espère toucher 80 millions d’euros, mais qui laissera un vide dans le stade Pierre-Mauroy.

Le trident de milieux a porté Lille sur ses épaules sur le plan offensif. Auteurs de 34 buts et 20 passes décisives à eux trois, ils présentent la particularité d’avoir disputé tous les matches. Une série qui ne devrait pas prendre fin pour la dernière à domicile.

- Inséparables /p>

“Ce sera la meilleure équipe possible du moment, il y a de la fatigue mais je suis satisfait des séances d’entraînement”, explique Christophe Galtier. L’entraîneur lillois, dont l‘équipe a assuré à 99,9% sa qualification directe pour la prochaine Ligue des champions, ne fera donc pas tourner.

“Un point nous qualifierait de manière définitive mais il y a aussi ce que doit être notre dernière rencontre devant nos supporters. Pour que la soirée soit réussie, il faut que le match soit réussi”, ajoute-t-il.

Après avoir bien fêté la victoire contre Bordeaux et profité de deux jours de repos, les Lillois sont revenus à l’entraînement l’esprit léger. Si le staff leur a rappelé qu’il reste deux matches à jouer, il flotte déjà un petit air de vacances.

Ikoné, Pépé et Bamba, âgés de 21 à 23 ans et tous originaires de région parisienne, ont bousculé le protocole en venant à trois en conférence de presse jeudi. La démonstration par l’exemple, et le rire tant ils ont eu du mal à garder leur sérieux, que leurs liens à la ville sont aussi grands que sur le terrain.

“Cela me fait plaisir de jouer avec eux, je pense que c’est réciproque et c’est pour ça qu’on vient partager un peu de joie ensemble”, a glissé Ikoné, initialement prévu seul pour ce rendez-vous d’avant-match.

“Profiter de ces moments” –

“C’est peut-être l’une des dernières fois où on jouera ensemble, même si je ne l’espère pas. On va profiter de ces moments”, a ajouté Bamba, tout juste élu joueur du mois d’avril en Ligue 1.

Pour le Losc, une page va bientôt se tourner. S’ils n’auront joué qu’une seule saison ensemble, les trois hommes ont aidé leur club à se relever de manière spectaculaire après avoir frôlé la relégation l’an dernier.

Même s’il a dit à moitié sérieusement que “rester est une possibilité” pendant que ses deux compères affichaient un sourire entendu, Nicolas Pépé sait qu’il portera pour la dernière fois les couleurs lilloises devant son public. Et que la probabilité de rejouer un jour avec Bamba et Ikoné est mince.

Pour Galtier, qui a affirmé qu’il n’y aurait pas plus de quatre départs cet été, l’heure n’est en tout cas pas à la nostalgie: “On sait très bien que les joueurs qui ont été très performants et qui ont un bon de sortie depuis un moment vont nous quitter mais ce sera bien pour eux et pour le projet qui a été mis en place par le président.” Même si le vide sera difficile à combler.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.
Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.