Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Coupe d'Angleterre: troisième trophée domestique pour Manchester City, qui entre dans l'histoire

Coupe d'Angleterre: troisième trophée domestique pour Manchester City, qui entre dans l'histoire
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Vainqueur gourmand de Watford (6-0) samedi en finale de la Coupe d’Angleterre, Manchester City a remporté son troisième trophée de la saison sur le plan national. Du jamais vu en Angleterre chez les messieurs.

Cette coupe, soulevée six jours après avoir assuré un deuxième titre de champion consécutif, et trois mois après une victoire en Coupe de la Ligue, ne permettra jamais de savoir qui a vraiment été la meilleure équipe anglaise cette saison, en tout cas pas avant la finale de Ligue des champions entre Liverpool et Tottenham.

Mais elle confirme que Pep Guardiola va bien laisser une trace durable dans l’histoire du football anglais, où il a gagné tous les compétitions domestiques, comme en Espagne et en Allemagne. Ce trophée, qui échappait aux Citizens depuis huit ans, était le dernier qui manquait au palmarès de l’entraîneur catalan en Angleterre.

“C’est la meilleure équipe du monde, a réagi le capitaine Vincent Kompany au coup de sifflet final. Maintenir un tel standard de jeu sur une aussi longue période. Je ne parle pas seulement sur une seule saison, mais sur deux déjà… C’est un privilège d‘évoluer dans cette équipe.”

- Double-doublé Sterling-Jesus –

Samedi, Manchester City a pourtant raté son entame de match, avec vingt-cinq minutes assez brouillonnes. Watford s’est même créé les deux principales occasions. A la onzième minute, une contre-attaque amorcée par le Français Abdoulaye Doucouré a abouti sur Robert Pereyra, dont la frappe a été stoppée par l’efficace Ederson. Dix minutes plus tard, Doucouré a frappé à bout portant sur le bras décollé mais jugé involontaire de Vincent Kompany, alors que le ballon filait vers le but.

Gêné dans la construction, Manchester City a pourtant trouvé l’ouverture quatre minutes plus tard. Une dangereuse tergiversation de Doucouré dans l’axe, puis une série de mauvaises relances, ont finalement profité à David Silva (26e, 1-0). Les Citizens ont ensuite pu étendre leur emprise, et n’ont laissé que des miettes à Watford, onzième de Premier League cette saison, et qui disputait sa seconde finale de FA Cup, trente-cinq ans après celle perdue face à Everton (2-0). Une ouverture lumineuse de Bernard Silva a trouvé Gabriel Jesus au second poteau, qui a marqué seul devant le but vide (38e, 2-0).

Egalement mené à la pause en demi-finale, face à Wolverhampton (victoire finale 3-2), le club ouest-londonien n’a cette fois pas réussi à renverser la vapeur.

Manchester City a définitivement clos l’affaire par Kevin de Bruyne, qui venait d’entrer en jeu (61e, 3-0). Le Belge a ensuite adressée une passe décisive à Gabriel Jesus (68e, 4-0). Puis Raheem Sterling y est allé de son doublé (81e et 87e, 6-0).

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.