Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Des grands maîtres japonais jusqu'aux Pokémon, le Manga investit le British Museum

Des grands maîtres japonais jusqu'aux Pokémon, le Manga investit le British Museum
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Loin de l'Empire du Soleil Levant, le British Museum offre la plus grande exposition jamais consacrée aux mangas.

Le temple londonien propose un voyage depuis les racines traditionnelles de cet art japonais, jusqu'à l'industrie actuelle devenue un marché très lucratif. Une évolution spectaculaire avec comme source d'inspiration les dessins de grands maîtres comme ceux de Katsushika Hokusai.

"Le Manga est une forme d'art incroyablement démocratique. C'est très accessible et il existe des mangas sur tous les sujets. Au Japon, tout le monde lit des mangas dans les transports, ou même au bureau pendant leur temps de travail. Ces vingt dernières années, cet art s'est répandu à travers toute la planète et aujourd'hui, tout le monde en lit", souligne Tim Clarke, conservateur au British Museum.

L'exposition "The Citi exhibition Manga" reflète toute l'ambivalence et la richesse du manga japonais, un art qui s'adresse aussi bien aux adultes qu'aux enfants.

Les visiteurs pourront ainsi admirer les esquisses de Dragon Ball ou d'Astro Boy, mais aussi découvrir des œuvres plus complexes. Plusieurs artistes japonais évoquant le passé douloureux de leur pays, des bombardements de la Seconde guerre mondiale aux récentes catastrophes climatiques.