Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.

DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Forum économique d'Astana 2019 : la "croissance inspirante" des villes durables

Forum économique d'Astana 2019 : la "croissance inspirante" des villes durables
Taille du texte Aa Aa

La moitié de la population mondiale vit dans des villes et en 2050, ce sera 70%. Comment garantir le développement durable de nos zones urbaines ? Lors de la douzième édition du Forum économique d'Astana au Kazakhstan, des spécialistes du monde entier se sont rassemblés pour trouver des solutions concrètes afin de relever ce défi.

Noursoultan, capitale du Kazakhstan, vient d'accueillir la douzième édition du Forum économique d'Astana. L'histoire de cette ville futuriste illustre le thème du forum cette année : "Une croissance inspirante pour les citoyens, les villes et les économies."

Située au cœur des steppes d'Asie centrale, Noursoultan alias Astana n'est la capitale du Kazakhstan que depuis 1997. Sa population a doublé depuis 2002 pour atteindre plus d'un million d'habitants et elle continue de grimper.

"C'est l'une des capitales qui connaît la plus forte croissance dans le monde, mais aussi l'une des plus jeunes," asouligné son maire Bakhyt Sultanov. "Son niveau d'urbanisation et les tendances qui influencent le développement de notre ville représentent de nombreuses opportunités, mais aussi de nombreux défis," reconnaît-il.

Villes intelligentes

S'assurer que la croissance urbaine est durable au Kazakhstan et dans le reste de la planète a été l'une des priorités des débats au Forum économique d'Astana cette année.

"Nous voulons de la croissance inspirante," a insisté Victor do Prado, directeur de département au sein de l'Organisation mondiale du commerce. "Nous voulons qu'elle inspire les citoyens et qu'elle les amène à envisager le monde d'une manière différente par rapport à ce qu'il est aujourd'hui," a-t-il dit.

Xavier Sala-i-Martin, professeur d'économie à l'Université de Columbia, a affirmé de son côté : "On est à une époque où l'on mène des politiques qui font émerger des villes intelligentes : regardez les villes qui l'ont fait ou qui apprennent à le faire comme Singapour, Dubaï et Barcelone... Mais ensuite, vous devez trouver votre propre manière de faire."

Depuis son lancement, il y a plus d'une décennie par Noursoultan Nazarbayev, le premier président du Kazakhstan, le Forum économique d'Astana est devenu une plate-forme importante pour débattre des grandes tendances dans une région hautement stratégique. Au fil des ans, plus de 50.000 délégués de 150 pays y ont assisté dont 20 lauréats du prix Nobel.

Incertitudes

"C'est un forum très important pour évoquer des thèmes internationaux," aestimé José Antonio Ocampo Gaviria, président du Comité des politiques de développement à l'ONU, "comme l'économie mondiale et les grandes incertitudes qui touchent notre monde actuel."

Aigul Solovyeva, présidente de l'Association des organisations environnementales du Kazakhstan, a ajouté pour sa part : "Il y a de nombreuses personnalités très respectées qui viennent ici et qui font part de leurs recommandations : nous pouvons en tenir compte pour faire évoluer le Kazakhstan dans la bonne direction."

Cette année, une table ronde sur la réalisation des objectifs de développement durable de l'ONU a été organisée à l'intention des ministres des Finances et des chefs de banques centrales de la région.

La directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), Christine Lagarde était présente. "Nous nous sommes concentrés sur les initiatives qui améliorent les conditions de vie des populations et favorisent une croissance plus forte, plus__durable et plus inclusive dans la région," a-t-elle indiqué au cours de la rencontre.